Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/06/2012

Languedoc-Roussillon, Aude, qui connaît les produits du terroir? Et pourtant il paraît qu'on en fait la promotion!

Saint du jour :                 Saint Justin

Contrepèteries :             Si vous me poussez, je vous trompe

                                           Accroupie sur la chaise, elle se chauffe le bras

                                           Ah Monsieur! Quel site à votre balcon

                                           Après avoir débranché, il se laissa couler dans son bain              

Dicton Français :             On est assez riche quand on a le nécessaire

Dicton Juif :                      Si tu veux qu'on te comprenne, fais-toi comprendre

Dicton Africain :                 Qui n'est pas utile à soi-même ne peut être utile aux autres

 

 

 

Proverbe Chinois :         C'est s'enrichir que de s'ôter des besoins

Proverbe du jour :

 

La France a toujours cru que l'égalité consistait à trancher ce qui dépasse

Jean Cocteau

 

 

Languedoc-Roussillon, Aude, qui connaît les produits du terroir? Et pourtant il paraît qu'on en fait la promotion.

 

999.jpgInternet, il permet la promotion des produits. Paraît-il!! Alors beaucoup de petits malins se sont lancés dans la "Promotion" sur le web, des petits malins mais aussi des collectivités, mais c'est très bien d'avoir la plus belle des vitrines mais si personne ne passe devant, elle n'a aucune utilité malgré tout l'argent dépensé.

Ayant fait la connaissance de l'un de ces nombreux producteurs qui font le délice de nos papilles, j'ai voulu aller voir comment était faite la promotion de ses produits par le biais de ces "vitrines miraculeuses". Autant dire que les dépenses de publicité sont à passer par pertes et profits. Ces vitrines sont des fourre tout dans lesquels il est difficile de s'y retrouver. Que vous fassiez des recherches par le nom du producteur, par sa spécialité, par la ville ou village, vous ne retrouverez jamais que le site personnel du producteur lorsqu'il en a un.

 

998.jpgSi l'on prend l'exemple de l'Aude, ce ne sont pas les marques et labels qui manquent: "Sud de France" ou vous avez de nombreux produits mais noyés dans la masse et sans aucune promotion du site internet, "Produits Cathares la marque de qualité" ah bon? Mais qu'est-ce exactement? "Marché des producteurs de pays" qui n'a aucune référence produit ni aucun producteur référencé, "Gastronomie.com" qui n'a que des vins en référence comme d'ailleurs beaucoup d'autres sites.

Si c'est cela faire de la promotion par internet, il n'est pas difficile de le faire. Mais l'étonnement c'est que malgré la profusion de propositions en tout genre, personne ne connaît mieux la production locale et le producteur ne voit rien de bien nouveau au niveau de ses ventes.

 

Finalement, on s'aperçoit que la meilleure des publicité est faite par le producteur lui-même, en faisant des expositions, des foires, des marchés et de l'évènementiel mais cela n'a qu'un impact très limité pour la notoriété des produits vers l'extérieur, et c'est là que devrait intervenir Internet.

 

997.jpgEt pourtant, que la gastronomie, les produits et les vins de nos régions permettent de passer d'agréables moments en famille ou en antre amis. Je suis toujours content de faire découvrir des spécialités du pays, bien entendu les vins, le cassoulet, l'aïgo boulido, la fougasse aux fritons, mais qui connaît le mesturet du Lauragais, la brasucade de moules du Narbonnais, le boudin galabart, etc... J'ai été étonné de découvrir au détour de périples en campagne, les truffes de la région de Villeneuve-de-Minervois, la farine de châtaignes vers Cabrespine, des confits d'oignons proche d'Alaigne, d'excellentes huîtres à Gruissan, bien entendu toujours accompagnés avec modération des nombreux vins régionaux.

 

Et dire que les autres régions ne peuvent découvrir ces trésors de la gastronomie uniquement au moment des vacances. Quant aux étrangers, ils n'en ont aucune connaissance, quoi qu'en disent certains qui arrivent à vendre quelques bouteilles en Russie ou en Chine.

 

 

Pour une bonne promotion, il faut commencer par une bonne entente entre producteurs, surtout lorsqu'il n'y a pas concurrence immédiate. Après, il faut que la vitrine soit proposée aux passants, qu'elle soit attractive, achalandée et facile d'accès.

 

Mais en attendant, je vous souhaite un bon appétit!

  

13/05/2012

Le Sud de la France! On en parle ou on le fait!!

Le Sud de France! On en parle ou on le fait?

 

sud de france,occitan,association,24 mai,narbonne,la tragédie comiquePourquoi cette question? Pour une fois, je ne m'en prendrai pas aux politiques mais à tous ceux qui se prétendent défenseurs de la cause et de la la culture du Sud de la France, qui se disent Occitans par exemple et qui, pour seules actions, se mettent un micro sous le nez ou un drapeau sur l'épaule, voir se font prendre en photo et en famille pour être dans le journal. Est-ce cela vouloir protéger nos régions, est-ce que ces flots de paroles insipides et inutiles résoudront les problèmes de nos régions?. Est-ce que réunir quelques politiques locaux pour leur faire dire ce qu'ils ont envie de dire sur le sujet de l'Occitan, de la culture, du patrimoine matériel ou immatériel, va résoudre les problèmes régionaux?

NON!!!

Des paroles, des paroles et toujours des paroles, des réunions, des colloques, des bavardages devant 10 personnes pas plus, mais mille regrets, protéger c'est agir, protéger c'est répondre par des actes, protéger et prendre un parti, ce n'est pas seulement quelques mots en Français ou en Occitan sur le coin d'une table d'un café, comme le font malheureusement des associations qui se disent actives et protectrices.

Dire "Je ne veux pas", dire "je refuse" ou parfois ne rien dire et parler à mots couverts, ne sert strictement à rien. Lorsqu'on refuse sans jamais rien proposer, c'est pisser dans un fifrelin, ou un violon diraient d'autres personnes.

sud de france,occitan,association,24 mai,narbonne,la tragédie comiqueLe 24 Mai, par exemple, à Narbonne, une association organise une réunion ou se battront quelques personnes en mal de reconnaissance face à des femmes et hommes politiques certainement et même sûrement de bonne volonté, surtout l'un d'entre eux qui se veut résolument sympa, moderne et volontaire (à vous de deviner quel est cet ancien rugbyman!). Dès le départ, les dés sont pipés car parmi les personnes autour de la table, l'un d'entre eux n'est que suppléant, alors que tous les autres sont candidats, et en plus il fait partie de l'association qui organise la soirée, là encore cherchez le Vert qui se trouve dans  la pomme. Et pour cette réunion, dont les journaux locaux vont immanquablement se faire l'écho, avant et après, à   l'appel du Président de cette association qui est journaliste lui-même, on vous dira que de nombreuses personnes étaient présentes (fadaises), que le dialogue a été constructif (foutoire). Ou seront les propositions ? Ou seront les actes? Que restera-t-il d'une soirée sans relief faite pour que quelques-uns se glorifient d'avoir organisé une soirée sans sujet, sans résultat même pour les candidats qui auront eu la gentillesse de répondre présents! Et surtout ne confondez pas avec le spectacle de "La tragédie Comique" qui est un superbe spectacle de très bonne qualité et pour un prix très abordable et qui aura lieu la même soirée.

Plutôt que de faire perdre du temps à toutes les personnes de bonne volonté, certains feraient mieux de rester auprès de bobonne, cela ne leur rapportera rien de plus mais bobonne saura ou leurs maris passent leurs soirées!

Les gens peuvent être 10, 50, 1000, 30.000, ils ne représentent rien s'ils n'ont rien à proposer.  Mais heureusement, tous ne sont pas comme ces porteurs de drapeaux et veulent vraiment que leur culture et leur langue continuent à vivre!

 

08/05/2012

Tourisme du sud de la France: Un très gros effort à faire!!

Saint du jour :                   Saint Désiré ou Saint Pierre de Tarentaise

Contrepèteries :             Dommage, j'étais en face de la poutre

                                               Elle cuvait quand on l'a emballée

                                               Votre serre est exotique

                                               Votre don me paraît fort coûteux

Dicton Français :              Les belles offres font perdre les bons procès.

Dicton Juif :                        L'homme affairé ne saurait être sage

Dicton Africain :               Celui qui avale une noix de coco doit faire confiance à son anus

Proverbe Chinois :         La porte la mieux fermée est celle qu'on peut laisser ouverte

Dicton du jour :

Les hommes politiques ne connaissent la misère que par les statistiques. On ne pleure pas devant des chiffres.

Abbé Pierre

 

Tourisme du Sud de la France: Un très gros effort à faire!!

 

Maintenant que nous commençons à en finir avec ces sondages inutiles concernant la politique, si nous commencions à nous intéresser à d'autres sondages et classements: ceux du tourisme international et Français.

J'avoue ne pas être un fana des sondages, mais il y a tout de même un fond de vérité, surtout lorsque plusieurs sondages arrivent à une même conclusion. Passons sur la réputation du touriste français considéré comme l'un des pires au monde, impoli, sale, méchant et ce dans la majeure partie des pays. Intéressons-nous plutôt à l'intérêt touristique de notre pays et plus particulièrement de nos régions du sud.

La France est considéré dans le monde entier comme l'un des plus beaux pays du monde et même des classements faits par des Américains la mettent en première position. Première destination touristique avec plus de 90 millions de voyageurs venant visiter notre pays alors que nous n'avons pas , là non plus, la réputation de bien accueillir, que viennent voir les touristes étrangers?!!

Si l'on se réfère aux différents classements existants et concernant aussi bien les monuments que les évènements, arrivent toujours en tête: Disneyland, la cathédrale Notre-Dame de Paris, Versailles, le Louvre, la Tour Eiffel mais aussi des évènements comme le marché aux puces de Saint-Ouen, la Grande Armada de Rouen.

998.jpgEt le Sud de la France dans tout cela. Si l'on exclut  la Région PACA et son tourisme estival et que nous regardons les régions administratives Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, il faut remonter très loin dans les classements pour retrouver traces de sites touristiques ou évènements marquants. En 2006, figuraient dans les 50 premiers: Carcassonne en 23, le Centre de Bordeaux en 30, le Pont du gard en 46 et Sarlat en 50. Puis en 2009, on peut voir Lourdes en position 8, le Viaduc de Millau en 34, le Pont du Gard en 39 et la dune du Pyla en 44. Comme on peut le constater, le tourisme dans nos régions semble exclusivement lié à la mer Méditerranée et l'océan Atlantique et leurs plages. On trouve quelques sites privilégiés çà et là, quelques évènements amenant quelques touristes pour un temps très court, mais il n'est rien fait pour faire venir les étrangers vers les sites historiques et hautement touristiques.

999.jpgIl m'a été fait la remarque par des personnes de nombreux pays Européens ou autres: "On n'arrive pas à comprendre, on connaît Nice et la Côte d'Azur, on connaît Bordeaux et ses vins et on sait que tu habites entre les deux, mais pourquoi ne nous offre-t-on pas des tour-operator? Il n'y a rien à voir vers chez toi?". Il y a pourtant quelques efforts faits ci et là, l'appellation "Cathares" dans l'Aude, quelques manifestations locales, mais rien n'est fait pour faire connaître nos régions à l'étranger. Nous avons pourtant tout ce qu'il faut pour 997.jpgattirer. Nos régions ont certainement les plus beaux villages qui existent, les nombreux châteaux et monuments religieux et historiques. C'est également l'un des endroits dans le monde ou l'on trouve le plus de sites rupestres. Alors??? Pourquoi ne pas mettre tout cela en valeur pour le proposer à tous ces visiteurs qui viennent en France. Mais attention, il faudra tenir compte également d'un autre sondage qui nous place en dernière position dans la lutte pour l'environnement et le développement durable bien que l'INSEE nous place en excellente position pendant que les étrangers nous place comme cancre (cherchez l'erreur).

 

996.jpg

J'ai déjà évoqué l'hypothèse d'aménager le Sud de la France touristique autour du Canal des Deux mers comme colonne vertébrale entre Méditerranée et Atlantique. Mais encore faut-il une volonté politique et surtout faire tomber ces frontières entre les différentes régions administratives.

 

Guy SENTENAC le 8 Mai 2012