Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/06/2012

TOULOUSE, Canal du Midi, de Brienne ou de Garonne, retour à la préhistoire!!!

TOULOUSE, Canal du Midi, de Brienne et de Garonne, retour à la préhistoire!

 

Une semaine de silence car il faut savoir se soumettre à la chirurgie quand il le faut, mais une semaine profitable pour voir ou en est le Canal du Midi et disséquer en détail les "propositions" ou plutôt les vaticinations de Monsieur le Sénateur Alain Chatillon.

 

IMGP0950.JPGDurant cette semaine, des personnes m'ont fait part de leurs inquiétudes quant à l'état général des chemins de halage dans Toulouse même, alors, n'ayant pas eu le temps de vous écrire le billet sur le rapport détaillé Chatillon, billet que je vous délivrerai demain, si nous faisions un peu le point sur Toulouse et ses canaux.

Beaucoup, promeneurs, cyclistes, joggeurs, se plaignent de plus en plus de l'état des berges des canaux, qu'ils soient du Midi, de Brienne ou de la Garonne. Le Conseil Régional Midi-Pyrénées consacre un important budget à la Voie Verte le long des canaux. Mais que faire lorsque des voies goudronnées sont envahies par les broussailles des berges non entretenues ou s'éboulent partiellement dans la cuvette du canal, que la voie de soulève et se fissure? Et dans ce cas, qui est responsable? Certainement pas le Conseil Régional qui a payé la création et l'entretien de la voie elle-même. Alors qui? Les VNF? L'État? La ville de Toulouse? L'agglomération Toulousaine? Il est difficile de répondre car il semble que plus personne ne soit capable de savoir qui est responsable de quoi que ce soit en matière de voie fluviale. Il n'est qu'à regarder le croquis délivré par une personne du conseil municipal de Toulouse, pour comprendre qu'on ne peut plus comprendre!!!!

 

000.jpg

 

Il semblerait donc, en fonction de la compréhension de ce croquis, que ce soit la ville de Toulouse qui soit responsable des berges, donc des broussailles qui rendent les chemins de halage difficilement praticables ainsi que de l'entretien en général des abords des canaux. Cette absence d'entretien est d'autant plus révoltante que la ville de Toulouse doit recevoir en 2013, la Conférence Mondiale des Canaux. Il est vrai que la conseillère municipale chargée des espaces verts ainsi que celle chargée des canaux, sont toutes deux du groupe politique EE Les Verts, ceci doit expliquer cela, Verts mais adeptes des broussailles urbaines et du retour à l'ère préhistorique.

En attendant voici quelques photos qui vous expliquent les mécontentements des usagers qui se plaignent des ronces entravant les chemins, des dangers permanents et des insectes ou autres bestioles ayant élu domicile dans la jungle des berges des canaux. Beaucoup de propriétaires de chiens ne veulent plus aller les promener le long des canaux tellement les insectes y sont nombreux. Alors? VNF, Ville de Toulouse, Agglomération Toulousaine, même combat, on risque de bien rigoler en 2013 lors de la Conférence Mondiale des Canaux.

 

IMGP0949.JPG

Des broussailles et des ronces et il y a une semaine, les ronces envahissaient le chemin de halage, alors une collectivité, (laquelle?) a coupé juste ce qu'il fallait pour laisser le passage.

IMGP0951.JPG

Les voies se soulèvent, par endroit comme sur la photo, de plus de 10 centimètres, à quand un accident, et qui sera responsable?

IMGP0953.JPG

Un condensé des dangers des canaux en général, des sacs de vase en équilibre au-dessus du chemin de halage et le long d'une berge qui s'écroule, déposés par les VNF au-dessus du chemin entretenu par le Conseil Général et des berges non entretenues par la ville, bonjour pour la recherche en responsabilités!!!!.

IMGP0954.JPG

A cet endroit, bientôt, un cycliste plongera car le chemin de halage et la voie gougronnée s'écroulent, et en plein dans un virage!

IMGP0957.JPG

Mais gentes dames et gentils damoiseaux, soyez tranquille, VNF s'occupe de tout et ce panneau vous le dit clairement, il y a des risques...mais uniquement sue la voie d'eau!!!!

 

 

 

04/04/2012

Canal du Midi: Toulouse ville rose mais pas le canal, LAMENTABLE!!

Contrepèteries :      On dort peu à l'hôtel du Bon Coucher

                                   Paris Gare de Lyon

                                   Plus d'un enfant des Pouilles est mort dans la Castille

                                   Quelle drôle de bille tu faisais

Dicton Français    Il vaut mieux arriver en retard, qu'arriver en corbillard

Dicton Juif             Savoir bien se taire est plus malaisé que bien parler

Dicton Africain :        Un piège qui prend le rat, ne prend pas l'éléphant

Proverbe Chinois :    Etre conscient de la difficulté permet de l'éviter

Dicton du jour :

La dictature c'est "ferme ta gueule" et la démocratie c'est "cause toujours".

Anonyme

 

Canal du Midi : Toulouse ville rose, mais que dire du Canal? Lamentable!!

Nouvel épisode de notre étude du canal du Midi: TOULOUSE, Ô TOULOUSE!

Cette ville qui va accueillir en 2013, la conférence mondiale des canaux, on pourrait au minimum croire que les Voies Navigables de France, la ville de Toulouse et l'Agglomération Toulousaine auraient fait un effort pour bien présenter les canaux de cette ville ainsi que la zone sensible urbaine. Eh bien, à veux qui n'habitent pas Toulouse, la vue de canaux sales, puants et mal entretenus, ne vaut pas le détour.

Il n'est qu'à demander aux personnes habituées à se promener le long du canal du Midi, celui de Brienne ou le canal latéral à la Garonne, ils pourront vous raconter ce qu'ils voient et également ce qu'ils entendent venant de bateaux de tourisme: "Toulouse, sale, très, très sale" disent-ils avec un bel accent lorsqu'il s'agit d'Anglais, Allemands ou Hollandais. Et il est un fait qu'à l'incurie et à l'incompétence chronique des VNF (Voies Navigables de France), s'ajoute celles de la municipalité de Toulouse et de l'Agglomération Toulousaine. A la saleté du miroir des canaux s'ajoute maintenant la saleté des berges car d'après ce que nous pouvons comprendre des discours d'un parti politique actuellement en grosse perte de vitesse, la biodiversité se traduit par un manque d'entretien et un retour à la période Néanderthalienne. Les photos du miroir déjà parues et qui suivent, ce sont des photos prises à Toulouse.

01.jpg

Maintenant pour ce qui est de la propreté des berges, il faut tout d'abord comprendre qu'à Toulouse, il n'en est pas comme sur le reste du Canal du Midi. L'entretien de la zone sensible du canal incorporant les berges et les alignements paysagers sont du ressort des VNF, mais d'après un schéma paru sur une Présentation du Comité de Quartier Amidonniers Caffarelli du Mercredi 10 Novembre 2011, éditée par la Mairie de Toulouse, vous pouvez voir que c'est la ville de Toulouse qui s'occupe des berges et des alignements paysagers d'arbres, et l'agglomération qui s'occupe de la voierie attenante et incluse à la zone sensible.

 

02 Canal du Midi responsabilités Toulouse.jpg

Dans cette même présentation en notre possession, nous pouvons voir que nos conseillers municipaux en charge des espaces verts et des voies d'eau (canaux et Garonne) ne connaissent rien à leur sujet. Nous pouvons par exemple, lire que le bateau Midinet appartient à la ville de Toulouse mis à la disposition des VNF. Midinet, vous savez, ce bateau qui ne fonctionne plus depuis des années et que les Toulousains peuvent voir passer parfois pour montrer qu'il a encore un moteur. mais les bras chargés de ramasser les détritus et les feuilles, eux, ne fonctionnent plus depuis des lustres. Toujours dans cette même présentation, on vous dit que le bateau Midinet passe deux fois par semaine afin de nettoyer. Ce sont les Toulousains qui vont être surpris d'apprendre qu'un bateau qui ne fonctionne pas continue à passer! Alors, à Mesdames Belloubet, Charles et Bleuse, puisque c'est à ces personnes que nous devons ces superbes déclarations, nous les convions à aller faire un petit tour le long du Canal du Midi afin de vérifier son état et elles pourront constater ce que tout le monde peut voir:

Les berges remplies de broussailles, nettoyées quand la municipalité en a le temps. Et maintenant les responsables de l'entretien des berges du canal vont jusqu'à supprimer les arbustes placés le long du cours d'eau, pourquoi? personne ne le sait, mais les racines de ces arbustes retenaient la terre des berges, c'est donc une imbécilité de supprimer les bambous et autres végétaux présents sur la berge. De nombreuses personnes nous ont fait part de leur inquiétude concernant les berges et la piste cyclable. En effet, sous l'effet de la vitesse des bateaux et du mauvais état des parements de berges, celles-ci s'affaissent et commencent à se traduire par des trous sur les berges et un affaissement léger actuellement, mais allant s'amplifiant, sur la piste cyclable, comme le montrent les photos ci-après. Mais nos conseillers municipaux vont-ils le long du Canal? Nous en doutons.

03.JPG

Les vagues de bateaux sapent les berges au travers des parements disjoints

04.JPG

Des trous se forment derrière les parements, dans la berge

05.JPG

C.Q.F.D

La piste cyclable s'affaisse et se craquelle

Quant à l'état général du Canal du Midi, nous en avons déjà souvent parlé et à Toulouse, c'est consternant, travaux mal faits (lorsqu'ils sont faits) par les VNF, berges s'affaissant, vase s'accumulant dans la cuvette, ouvrages d'art délabrés, etc, etc... Et nous ne parlons pas des encombrants jetés dans le canal par des personnes bien intentionnées.

06.JPG

La couche de vase aux Minimes

07.JPG

Muret de l'ancienne écluse des Minimes disloqué

08.jpg

Racines laissées dans des maçonneries au Béarnais

IL NE S'AGIT QUE D'EXEMPLES

 

Alors, s'il-vous-plaît, Mesdames et Messieurs les politiques de tous bords, ne vous accusez pas réciproquement, vous êtes tous aussi mauvais. Le Canal du Midi n'est pas un jouet réservé à des élus de passage, c'est un monument historique classé au patrimoine de l'UNESCO. Ils vont bien rigoler les congressistes en 2013!!!!!