Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2012

Canal du Midi, canal des 2 Mers: vase, épaves, berges! A quand des accidents liés à l'incompétence?

Saint du jour :                   Saint Robert

Contrepèteries :               L'harmoniste se délecte avec les sons

                                             Ce poulpe est tentaculaire

                                             Ces moines sont toujours pressés pour dîner

                                             Ce Tito était caché par la cloison                             

Dicton Français :               Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Dicton Juif :                       Choisis plutôt d'être la queue du lion que la tête du renard.

Dicton Africain                  Il n'y a pas d'enfants indésirables.

Proverbe Chinois :           Un jour de loisirs c'est un jour d'immortalité

Dicton du jour:

La religion est la maladie honteuse de l'humanité ; la politique en est le cancer

Henri de Montherlant

 

Canal du Midi, canal des 2 Mers: vase, épaves, berges! A quand un accident lié à l'incompétence?

 

50.jpgEnfin des politiques qui se bougent après avoir constaté la dangerosité d'une épave sur le bord du chemin de halage du Canal des 2 Mers. Pierre Camani et Jean-Luc Barbe du conseil général du Lot-et-Garonne ont tiré la sonnette d'alarme car s'inquiétant de la position d'une épave renflouée par les Voies Navigables de France et placée en équilibre instable le long du chemin de halage.

Il s'agit bien là du travail habituel des VNF, agissant à la va-vite et sans aucun respect pour l'environnement, la santé des habitués de nos canaux ni pour la nature dont ils se moquent éperdument, eux qui sont nominés pour un prix de l'Union Européenne.

52.JPGC'est là un exemple supplémentaire du savoir-faire des Voies Navigables de France et de la SNSO (Service Navigation du Sud-Ouest). D'autres exemples des travaux effectués, nous en avons déjà donné de multiples au travers des billets précédents. Que ce soit la vase enlevée et déposée dans des sacs de jute posés en équilibre le long des chemins de halage, mais là aucun politique ne l'a vu car ni les conseillers généraux de Haute-Garonne ni les conseillers municipaux de Toulouse ne vont se promener le long des canaux, ce qui est un comble lorsqu'on sait que le Conseil Général de Haute-Garonne jouxte le Canal du Midi à deux pas des Ponts-Jumeaux. Et que dire des berges qui s'écroulent en plusieurs endroits des canaux, deux exemples, le premier à Toulouse Lalande ou les berges ont été détruites par les VNF elles-mêmes lors de l'enlèvement de vase, le deuxième à Ventenac-en-Minervois ou bientôt, la route nationale empruntera le cours du canal du Midi. Des épaves, il n'y a pas que dans le Lot-et-Garonne qu'on peut en trouver, voyez par exemple l'épave éventrée laissée dans le canal  au milieu de 4 à 5 autres épaves et juste devant l'un des fleurons  de Monsieur le Sénateur Maire de Béziers, le Zingo-Zanga bâtie sur la zone sensible du canal.

51.JPG

 

53.JPG

 

54.JPG

 

Et des exemples, il y en a des centaines, qui démontrent l'incompétence chronique du gérant des voies navigables. Il n'est qu'à constater leur incapacité à effectuer des renforcements de berges par tunage, deux test à Carcassonne et Capestang et deux échecs. Alors braves gens ne vous étonnez plus si les racines des platanes abattus, lesquels racines contiennent toujours le champignons du chancre coloré, ne soient pas enlevées alors qu'on a déjà replanté. Ces racines vont supporter les berges le temps qu'elles pourrissent et lorsque dans quelques années, les racines ne soutiendront plus les berges, qua va-t-il se passer? Les VNF et la SNSO seront encore étonnés mais ne feront rien de plus. Et puis si accident il arrive, les VNF pourront toujours se cacher derrière le fait qu'il faut avoir une autorisation pour faire du vélo sur les berges alors que ce sonr les Conseils Régionaux qui entretiennent ces Voies Vertes. Ce jour-là, bonjour l'imbroglio.

Chercher des mécènes pour pallier l'indigence de l'État et l'incompétence des VNF, plutôt chercher déjà des solutions pour faire un travail bien fait plutôt qu'un travail bâclé en permanence.  

Guy SENTENAC le 30 Avril 2012