Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/05/2012

Canaux de France, Canal du Midi, Canal des Deux Mers: les VNF prouvent leur incompétence!

Saint du jour :                 Saint Bérenger               

Contrepèteries :             Les Corses en pleine fouille

                                           Les luxations mènent à la fêlure

                                           Les Russes sont en fête

                                           Les vieux pots font la meilleure compote

Dicton Français :             A cour de Roi chacun pour soi

Dicton Juif :                      L'homme dont le destin est de se noyer se noiera dans un verre d'eau.

Dicton Africain :             La honte de ton parent c'est aussi ta honte       

Proverbe Chinois  :        Il ne faut pas avoir peur d'être lent, seulement d'être arrêté

Dicton du jour :

 

Plus la politique devient technique, plus la compétence démocratique régresse

Edgar Morin

 

 

 

Canaux de France, Canal du Midi, Canal des Deux Mers: les VNF sont absolument incompétentes!

 

C'est tous les jours que les nouvelles nous annoncent que les VNF ne font pas leur travail, que les VNF (Voies Navigables de France) sont totalement incompétentes.

Dernières nouvelles en date:

998.jpgChalons-sur-Saône le 26/05/2012: Depuis quelque temps, la ville de Chalon-sur-Saône est entrée dans un conflit ouvert avec l’établissement public VNF (voies navigables de France). Considérant que VNF n’assumait pas ses obligations en la matière, la municipalité de Chalon a décidé de porter l’affaire devant le tribunal administratif de Dijon afin d’obtenir l’annulation du refus.

Pont_sur-Seine le 24/05/2012:  Une habitante est montée au créneau pour pouvoir pratiquer le vélo sur la voie, qui est envahie par la végétation. Il a été répondu que le métier de VNF est l'exploitation de la voie d'eau et malheureusement pas de faire passer des vélos sur les chemins.

999.jpgCanal du Centre le 04/05/2012: Sous le titre « Il manque 10 millions de m3 d’eau pour le canal du Centre », Alain Bollery doute cependant de cette explication : « Le manque de précipitations n’est pas la seule raison, écrit-il. Les travaux menés par VNF sur le lac de Torcy, puis sur celui de Montaubry, ont siphonné les réserves. VNF a été mis en cause par deux fois pour n'avoir pas su gérer des travaux de vidanges d'étangs.

Aisne le 04/05/2012: Dans l'Aisne le patrimoine du Département (conseil général) est riche de 1 022 ponts. 91 d'entre eux franchissent des canaux. À ce jour, 78 de ces ponts axonais sont classés comme étant dans un état préoccupant. Le coût pour leur réparation ou leur reconstruction est estimé à 74 millions d'euros (TTC). Somme à mettre en parallèle avec l'engagement annuel du conseil général de 2,4 millions d'euros pour les grosses réparations ou reconstructions d'ouvrage d'art et alors que le budget voirie s'établit à 30 millions d'euros environ. En l'occurrence le président et sénateur Daudigny estime que « Trente années seraient nécessaires pour remettre en état ces 78 ponts… C'est pourquoi, à la suite d'un contentieux avec VNF, une négociation a eu lieu pour l'entretien de 25 ponts à l'état préoccupant. Un accord a été trouvé, mais, après la remise en état de trois ouvrages d'art, VNF a dénoncé cet accord. Le conseil général de l'Aisne se retrouve donc seul, sans avoir les moyens d'assumer cette charge financière

997.jpgNarbonne le 03/05/12: L'impossibilité de naviguer à l'approche de Sainte-Lucie et surtout au-delà (la responsabilité de la navigabilité du canal, via son entretien, revient à VNF, NDLR) a définitivement 'condamné', cette année, le Coche d'Eau 'La Tramontane'

Marmande le 24/04/12: C'est tout d'abord Pierre Camani, président du Conseil général, qui, dans une lettre du 14 décembre, sollicitait l'intervention de VNF pour l'enlèvement du bateau épave renfloué et déposé sur le chemin de halage en bordure de la voie verte, dans le port du Mas-d'Agenais. La réponse ne s'était pas fait attendre de la part du directeur interrégional puisque dans son courrier du 23 janvier, Patrick Butte déclarait : « VNF doit procéder à l'aliénation du bateau auprès de son dernier propriétaire connu domicilié en Finlande. Ainsi, l'enlèvement du bateau devrait se faire dans les meilleurs délais. » Il déclarait même que la subdivision Aquitaine de VNF allait « installer un balisage de sécurité autour du bateau ».

St-Amand-les-Eaux le 22/04/12:Lors de l'inauguration du port fluvial en juin 2008, le directeur des Voies navigables de France a souligné « l'importance de cet investissement pour le développement touristique local ». Mais depuis, les obstacles qui à l'époque s'opposaient déjà à son attractivité n'ont pas été contournés. Les caractéristiques de certains ponts et des écluses fermées empêchent la navigation des plaisanciers sur la Scarpe tout au moins entre Douai et Mortagne-du-Nord. Les Voies navigables n'investissent plus sur les bras secondaires comme la Scarpe. Et en supposant que ce problème soit réglé, au moins dix écluses ne fonctionnent plus sur la boucle que nous avons tracée. Qui va prendre en charge leur remise en service ? Pas de réponse non plus quand on pose la question à VNF. Et puis qui les manœuvrerait ? Qui dit manœuvre dit main d'œuvre. Qui la paie ?

 

Et c'est cela toute l'année et dans toutes les régions administratives de France.

 

Dernièrement encore, des brèches dans les berges d'un canal de l'Est de la France mais à chaque fois, les Voies Navigables de France rétorquent qu'ils ne sont pas responsables, que ce n'est pas de leurs compétences. mais alors, quelles sont les compétences de cet Etablissement Public récemment proclamées Administrative?

Qu'attend-on, que les voies d'eau soient obstruées, que les berges soient totalement détruites. Que veut-on? Supprimer toute liaison fluviale? faire disparaître les canaux? S'il vous plaît supprimons ces incompétents, mettons en place des gens fiables et professionnels, pas des guignols sans aucun moyen.

13/05/2012

Le Sud de la France! On en parle ou on le fait!!

Le Sud de France! On en parle ou on le fait?

 

sud de france,occitan,association,24 mai,narbonne,la tragédie comiquePourquoi cette question? Pour une fois, je ne m'en prendrai pas aux politiques mais à tous ceux qui se prétendent défenseurs de la cause et de la la culture du Sud de la France, qui se disent Occitans par exemple et qui, pour seules actions, se mettent un micro sous le nez ou un drapeau sur l'épaule, voir se font prendre en photo et en famille pour être dans le journal. Est-ce cela vouloir protéger nos régions, est-ce que ces flots de paroles insipides et inutiles résoudront les problèmes de nos régions?. Est-ce que réunir quelques politiques locaux pour leur faire dire ce qu'ils ont envie de dire sur le sujet de l'Occitan, de la culture, du patrimoine matériel ou immatériel, va résoudre les problèmes régionaux?

NON!!!

Des paroles, des paroles et toujours des paroles, des réunions, des colloques, des bavardages devant 10 personnes pas plus, mais mille regrets, protéger c'est agir, protéger c'est répondre par des actes, protéger et prendre un parti, ce n'est pas seulement quelques mots en Français ou en Occitan sur le coin d'une table d'un café, comme le font malheureusement des associations qui se disent actives et protectrices.

Dire "Je ne veux pas", dire "je refuse" ou parfois ne rien dire et parler à mots couverts, ne sert strictement à rien. Lorsqu'on refuse sans jamais rien proposer, c'est pisser dans un fifrelin, ou un violon diraient d'autres personnes.

sud de france,occitan,association,24 mai,narbonne,la tragédie comiqueLe 24 Mai, par exemple, à Narbonne, une association organise une réunion ou se battront quelques personnes en mal de reconnaissance face à des femmes et hommes politiques certainement et même sûrement de bonne volonté, surtout l'un d'entre eux qui se veut résolument sympa, moderne et volontaire (à vous de deviner quel est cet ancien rugbyman!). Dès le départ, les dés sont pipés car parmi les personnes autour de la table, l'un d'entre eux n'est que suppléant, alors que tous les autres sont candidats, et en plus il fait partie de l'association qui organise la soirée, là encore cherchez le Vert qui se trouve dans  la pomme. Et pour cette réunion, dont les journaux locaux vont immanquablement se faire l'écho, avant et après, à   l'appel du Président de cette association qui est journaliste lui-même, on vous dira que de nombreuses personnes étaient présentes (fadaises), que le dialogue a été constructif (foutoire). Ou seront les propositions ? Ou seront les actes? Que restera-t-il d'une soirée sans relief faite pour que quelques-uns se glorifient d'avoir organisé une soirée sans sujet, sans résultat même pour les candidats qui auront eu la gentillesse de répondre présents! Et surtout ne confondez pas avec le spectacle de "La tragédie Comique" qui est un superbe spectacle de très bonne qualité et pour un prix très abordable et qui aura lieu la même soirée.

Plutôt que de faire perdre du temps à toutes les personnes de bonne volonté, certains feraient mieux de rester auprès de bobonne, cela ne leur rapportera rien de plus mais bobonne saura ou leurs maris passent leurs soirées!

Les gens peuvent être 10, 50, 1000, 30.000, ils ne représentent rien s'ils n'ont rien à proposer.  Mais heureusement, tous ne sont pas comme ces porteurs de drapeaux et veulent vraiment que leur culture et leur langue continuent à vivre!