Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/05/2012

Alors? Ces économies? On les fait? C'est peut-être la question à poser aux candidats des législatives!

Saint du jour :                 Sainte Perrine

Contrepèteries :             Les physiciens voient le monde conique

                                           Ma femme admire les rossignols du caroubier

                                           Non, le Var ne se déverse pas dans l'Oder

                                           J'aime le son du cor le soir au fond des bois     

Dicton Français :             Un visage qui ne rit jamais est le témoin d'un cœur mauvais. 

Dicton Juif :                      Qui n'ajoute pas quelque chose à son avoir s'endette

Dicton Africain :              Se croire plus intelligent que son ami, c'est compromettre l'amitié

Proverbe Chinois :          C'est s'enrichir que s'ôter ses besoins

Dicton du jour :               

 

La dictature est une forme autoritaire de la démocratie dans laquelle

tout ce qui n'est pas obligatoire est interdit

 

 

Alors ces économies? On les fait? Et comment? C'est peut-être la question à poser aux candidats des législatives!

 

On peut voir des associations demander la reconnaissance de..., l'inscription de..., et  moi-même voudrait qu'on fasse quelque chose pour les monuments, le patrimoine, les paysages.  Mais ou trouver l'argent, comment financer? Apparemment ces gens et associations qui organisent des réunions de quelques personnes derrière un comptoir de bistrot ou dans une arrière-salle, ne se posent pas la question la plus importante: "OU TROUVER L'ARGENT", on ne dit qu'une seule chose "JE VEUX!". C'est peut-être pour çà que ces mêmes personnes essayent d'obtenir des places sur les listes des municipales de 2014, pour arrondir leurs futures retraites.

999.jpgAlors, plutôt que de chercher des mécènes comme le font certains anciens Ministres et certaines Entreprises Publiques, et afin de proposer un financement pour le patrimoine et les paysages, je tente quelques propositions, même si tout le monde sait pertinemment qu'elles ont aucune chance de voir le jour. Mais on peut toujours tenter, si des fois il y avait quelques députés honnêtes élus!

Tout le monde s'accorde à dire qu'il y a trop d'élus en France, trop de députés, trop de sénateurs séniles, et que ces élus ont de trop gros salaires, de trop grosses indemnités et de trop gros avantages. Ne parlons pas des cumuls car nous aurons encore droit à une Arlésienne quant à une loi anti cumuls.

Nous avons en France plus de 650.000 élus de toutes sortes: 577 députés, 343 sénateurs, 2040 conseillers régionaux, 4042 conseillers généraux, 36635 maires, 519.417 conseillers municipaux, 78 députés européens et environ 38.000 conseillers intercommunaux, et tout cela pour environ 65 millions d'habitants. En comparaison, les États-Unis comptent moins de 250.000 élus dont 435 à la Chambre des représentants et 100 sénateurs pour une population  d'environ 313 millions d'habitants. Alors on peut se poser la question, pourquoi tous ces élus??!!! Si nous prenions exemple sur les États-Unis (ce qu'on sait faire avec la bouffe et le reste), nous devrions avoir environ 110 députés et sénateurs pour représenter la population française.

Toutes les sources d'informations sont d'accord pour dire que chaque députés  coûtent 300.000 euros par an et chaque sénateur environ 500.000 euros annuels, mais avec différents avantages certains annoncent presque 1 million d'euros par an.

998.pngAlors sans vouloir aller jusqu'à une représentation équivalente en comparaison de populations avec les États-Unis, ni demander la suppression du Sénat comme beaucoup de gens le demandent, il peut paraître très possible de revenir à un nombre de députés d'environ 400 et de 250 sénateurs, alors que le phénomène inverse s'est produit lors du dernier renouvellement des sénateurs, 343 sénateurs au lieu de 331. Si nous faisons les comptes des économies, cela représente 56 millions d'euros en députés et 47 millions d'euros en sénateurs.  

Nous avons là, la moitié de la somme annoncée par les VNF pour le Canal du Midi. Mais comme les VNF ne refont pas les berges, ce qui représente 50% des chiffres annoncés, nous avons là la totalité du budget pour replanter l'intégralité du Canal.

Et il ne s'agit que des Députés et Sénateurs car si on voulait s'attaquer aux autres Institutions, par exemple les mairies et le nombre de conseillers municipaux, ne trouvez-vous pas étonnant qu'une ville comme New-York compte 51 conseillers municipaux pendant que nous en avons 163 à Paris, 69 à Toulouse ou 43 à Narbonne? Y a-t-il plus de responsabilités dans nos villes Françaises qu'aux États-Unis?

 

Mais ne rêvons pas, car pour faire ce type d'économies, il faut passer par des lois, et les lois, ce sont justement tous ce gens qui coûtent si cher à l'État qui les font. Alors? Votez bien et l'idéal serait de revenir comme avant à des non inscrits et non plus ces candidats nommés par leurs partis respectifs. Mais surtout ne votons jamais pour des candidats qui recherchent des compléments de revenus!!

 

 

13/05/2012

Derniers échos du Canal du Midi: Des platanes dans 42.000 ans!!

Saint du jour :                   Sainte Rolande mais non quoi pas Saint Hollande!!!

Contrepèteries :             Sagesse n'est pas folie

                                               Ségolène a horreur des coups de gueule

                                               Service après-vente

                                               L'Afrique est bonne hôtesse                                                                    

Dicton Français :              La légion d'honneur, c'est comme les hémorroïdes : n'importe quel  trou du cul peut l'avoir

Dicton Juif :                       L'homme honoré est celui qui honore les autres.

Dicton Africain :              Celui qui t'empêche de te battre, donne-lui une récompense.

Proverbe Chinois :         Si vous connaissez la vérité le matin, vous êtes digne de mourir le soir.

Dicton du jour :

 

Constipation : influe sur les convictions politiques

Gustave Flaubert

 

 

Derniers échos du Canal du Midi! Des platanes dans 42.000 ans!

 

Il aura fallu attendre que les élections présidentielles soient passées pour qu'enfin un journal (Midi Libre) nous fasse connaitre que Monsieur Alain Chatillon avait remis son rapport demandé par Monsieur Fillon (futur ex Premier Ministre) en Octobre 2011. Bon, heureusement que ceux qui aiment le Canal du Midi le savaient déjà. Ce rapport a été remis juste au moment ou Madame Kosciusko-Morizet abandonnait son poste de Ministre pour suivre les pérégrinations de son ancien patron alors comment voulez-vous qu'il soit lu et pourquoi voulez-vous qu'il serve à quelque chose?.Il en sera du dossier confectionné par Monsieur Alain Chatillon sur le Canal du Midi, comme il en a été de celui confectionné par le même sénateur Alain Chatillon concernant la désindustrialisation, rapport pourtant bien étayé mais n'ayant servi à rien une fois de plus. Ces dossiers et rapports ne servent jamais à rien sauf à enrichir un peu plus celui qui l'écrit. Pour le Canal du Midi, je crois qu'il faudra encore attendre longtemps car il ne semble être une priorité pour personne.

 Maintenant, pour ce qui est du club des mécènes, laissez-nous rire. Cela fait plus de deux ans que les Voies navigables de France paient deux société de conseil Toulousaines pour chercher de l'argent et des mécènes et à l'heure actuelle, le résultat est négatif car non content que ces sociétés n'ont rien trouvé, elles se sont fait grassement payer.

Je vous pose une question: "Irez-vous mettre de l'argent pour qu'on vous donne  en retour un beau papier sur lequel figurera le numéro de votre arbre et sa position?". Une autre question "Croyez-vous que des mécènes donneront pour le Canal du Midi sans avoir quelque chose en retour?". Dans ce cas il ne s'agit pas de mécénat mais d'un achat déguisé. Je crois qu'à ce train se sénateur (c'est le cas de le dire) et vu le prix pour remplacer un seul platane, les VNF ramasseront tout juste ce qu'il faut pour remplacer un platane par an, et encore. Donc rendez-vous dans 42.000 ans pour voir le résultat.

 

999.jpg

Avant les platanes étaient comme celui-là

 

997.jpg

Et vint Sainte Nathalie et sa pelle

 

995.jpg

 Alors maintenant c'est comme çà, quel changement

Mais soyez tranquille et dormez sur vos deux oreilles,  VNF seront présentes à Bruxelles le 24 Mai prochaine lors de la remise des prix européen de l'environnement et  présenteront leurs travaux de restauration écologique des berges en faveur de la biodiversité et de la continuité écologique. Quand on voit l'état des berges du Canal des Deux Mers, c'est vraiment honteux.

04/04/2012

Canal du Midi, abattage des platanes, ce n'est pas nouveau, les VNF sont incompétentes!

Contrepèteries :        L’aumônier traite les poux des enfants

                                   Les Cathares aiment le daim

                                   Que de fêtes pour les Pâques

                                   Le marin promène sa conquête sur le quoi 

Dicton Français :       Il n’y a que dans le dictionnaire que la réussite vient avant le travail

Dicton Juif                 Commet 3 fois un péché et tu croiras qu’il est licite          

Dicton Africain :        Se croire plus intelligent que son ami, c’est compromettre l’amitié

Proverbe Chinois :    Le vrai voyageur ne sait pas ou il va

Dicton du jour :

Toute politique décadente multiplie sans fin les lois.

Georges Soulès

L’art de la guerre est celui de détruire les hommes, comme la politique est celui de les tromper.

Jean d’Alembert

 

Canal du Midi, abattage des platanes,  les VNF sont incompétentes!

Tout le monde a pu lire dans les différents journaux que les abattages de platanes continuaient le long du Canal et que les Voies Navigables de France étaient incapables d'arrêter l'abattage ni même remplacer les arbres abattus.

Sans vouloir jouer les prophètes ni jeter de l'huile sur le feu, ceux qui lisent régulièrement notre blog auront pu constater que nous avions déjà prévenu depuis assez longtemps de l'incompétence chronique des VNF. Mais qu'est-ce qu'une association peut faire contre la mauvaise foi d'un gouvernement et l'incompétence d'un établissement public? Le 24 Novembre 2011, lors de la grande mascarade de la plantation d'un "platanor" par une Ministre qui a depuis, abandonné son poste pour ce que nous appellerons "des convenances personnelles", le cabinet de la Ministre et la Préfecture se sont bien arrangés pour rendre impossible toute manifestation autour de ce non évènement durant lequel, une fois de plus, on s'est moqué du Canal du Midi, des habitants du Sud de la France et de l'Occitanie toute entière.

IMGP0870.JPG

Vous pouvez voir à Trèbes, un travail remarquable des VNF

bientôt les racines pourriront et les berges.....!

Ceux qui ont eu la curiosité de voir les plantations déjà effectuées par les VNF à Trèbes et Villedubert, auront pu constater que si les alignements de "Platanor", au demeurant d'un coût prohibitif pour des plans subventionnés par l'État et le Conseil Général du vaucluse, était bien en place, la consolidation des berges avaient été oubliée. Hors les VNF elles-mêmes ont annoncé un coût de 200 millions d'euros (jamais justifié) se répartissant en 30% pour l'abattage (60 millions) 20% pour la replantation (40 millions) et 50% pour la réfection des berges (100 millions). Quand la réfection des berges sera-t-elle effectuée? Va-t-on attendre que les racines pourrissent et que les berges s'écroulent comme elles s'écroulent déjà en divers endroits sous l'effet des vagues de touristes prenant le Canal du Midi pour l'autoroute des vacances? On nous annonce 200 millions mais même si les capitaux sont trouvés, VNF ne fera que la moitié du travail. Et encore!!

Nous maintenons la proposition que nous avons déjà faite à certains élus et dont nous avions déjà parlé lors d'une conférence de presse: il faut remplacer l'établissement public administratif Voies Navigables de France, totalement incompétent, incapable de gérer l'entretien d'un monument historique, et déjà pointé du doigt par plusieurs rapports tel le rapport Saint-Pulgent en 2009 (ou rapport RGPP). Ce rapport que vous pouvez certainement trouver sur internet démontre que malgré des investissements colossaux réalisés par l'État au bénéfice de l'opérateur VNF, les résultats sont extrêmement faibles. Il y est noté les graves dysfonctionnements au sein de l'établissement public, une organisation totalement obsolète et une gestion globales des ressources humaines erratique.

Nous proposons la création d'un établissement public multi régional chargé de l'entretien et de la restauration du canal des Deux Mers ainsi que de l'expansion touristique et économique lié au Canal. Cet établissement public serait subventionné par l'État et par les différentes collectivités des régions administratives concernées.

Seul un gouvernement bling-bling et un établissement public incompétent peuvent croire à un mécénat sur le Canal du Midi comme il a pu être mené au Château de Versailles. Le château de Versailles a été largement subventionné par des grosses entreprises et grosses fortunes Américaines, moyennant des compensations. Le mécénat sur le Canal du Midi n'intéresse que les sociétés du lobby de l'eau. Cela fait déjà deux ans que les VNF paient deux sociétés Toulousaines pour chercher des mécènes, sans aucun résultats.

 

IMGP0844.JPG

Un autre danger pour les berges à Toulouse, les soutiens se désolidarisent

les berges sont sapées et la piste cyclable commence à se fendiller.

Il est grand temps que quelque chose soit fait pour notre Canal du Midi. 50 ans sans entretien ni restauration, 50 ans qu'un monument dépérit, 20 ans que VNF ment pour cacher ses incompétences. Nous vous appellerons très bientôt pour une manifestation sur un lieu clé du monument.