Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/05/2012

Derniers échos du Canal du Midi: Des platanes dans 42.000 ans!!

Saint du jour :                   Sainte Rolande mais non quoi pas Saint Hollande!!!

Contrepèteries :             Sagesse n'est pas folie

                                               Ségolène a horreur des coups de gueule

                                               Service après-vente

                                               L'Afrique est bonne hôtesse                                                                    

Dicton Français :              La légion d'honneur, c'est comme les hémorroïdes : n'importe quel  trou du cul peut l'avoir

Dicton Juif :                       L'homme honoré est celui qui honore les autres.

Dicton Africain :              Celui qui t'empêche de te battre, donne-lui une récompense.

Proverbe Chinois :         Si vous connaissez la vérité le matin, vous êtes digne de mourir le soir.

Dicton du jour :

 

Constipation : influe sur les convictions politiques

Gustave Flaubert

 

 

Derniers échos du Canal du Midi! Des platanes dans 42.000 ans!

 

Il aura fallu attendre que les élections présidentielles soient passées pour qu'enfin un journal (Midi Libre) nous fasse connaitre que Monsieur Alain Chatillon avait remis son rapport demandé par Monsieur Fillon (futur ex Premier Ministre) en Octobre 2011. Bon, heureusement que ceux qui aiment le Canal du Midi le savaient déjà. Ce rapport a été remis juste au moment ou Madame Kosciusko-Morizet abandonnait son poste de Ministre pour suivre les pérégrinations de son ancien patron alors comment voulez-vous qu'il soit lu et pourquoi voulez-vous qu'il serve à quelque chose?.Il en sera du dossier confectionné par Monsieur Alain Chatillon sur le Canal du Midi, comme il en a été de celui confectionné par le même sénateur Alain Chatillon concernant la désindustrialisation, rapport pourtant bien étayé mais n'ayant servi à rien une fois de plus. Ces dossiers et rapports ne servent jamais à rien sauf à enrichir un peu plus celui qui l'écrit. Pour le Canal du Midi, je crois qu'il faudra encore attendre longtemps car il ne semble être une priorité pour personne.

 Maintenant, pour ce qui est du club des mécènes, laissez-nous rire. Cela fait plus de deux ans que les Voies navigables de France paient deux société de conseil Toulousaines pour chercher de l'argent et des mécènes et à l'heure actuelle, le résultat est négatif car non content que ces sociétés n'ont rien trouvé, elles se sont fait grassement payer.

Je vous pose une question: "Irez-vous mettre de l'argent pour qu'on vous donne  en retour un beau papier sur lequel figurera le numéro de votre arbre et sa position?". Une autre question "Croyez-vous que des mécènes donneront pour le Canal du Midi sans avoir quelque chose en retour?". Dans ce cas il ne s'agit pas de mécénat mais d'un achat déguisé. Je crois qu'à ce train se sénateur (c'est le cas de le dire) et vu le prix pour remplacer un seul platane, les VNF ramasseront tout juste ce qu'il faut pour remplacer un platane par an, et encore. Donc rendez-vous dans 42.000 ans pour voir le résultat.

 

999.jpg

Avant les platanes étaient comme celui-là

 

997.jpg

Et vint Sainte Nathalie et sa pelle

 

995.jpg

 Alors maintenant c'est comme çà, quel changement

Mais soyez tranquille et dormez sur vos deux oreilles,  VNF seront présentes à Bruxelles le 24 Mai prochaine lors de la remise des prix européen de l'environnement et  présenteront leurs travaux de restauration écologique des berges en faveur de la biodiversité et de la continuité écologique. Quand on voit l'état des berges du Canal des Deux Mers, c'est vraiment honteux.

01/05/2012

Politique et sens du vent: sommes-nous pris pour des girouettes???

Saint du jour :                  Saint Joseph                     

Contrepèteries :             Virginie prend les bols

                                           Cet ermite se nourrit de patates chaudes

                                            L'organiste effaré monte encore ses gammes

                                            Le coiffeur du pape aimait friser                                                            

Dicton Français :              A force d'aller mal tout va bien.

Dicton Juif :                       Qui donne ne doit jamais s'en souvenir, qui reçoit ne doit jamais oublier.

Dicton Africain :               On ne peut remplir que ce qui est vide

Proverbe Chinois :         Il ne faut pas attendre la soif pour tirer l'eau du puits

Dicton du jour :

La politique, un fléau ! Mais, qu'y faire ? La moitié du pays en vit aux dépens de l'autre

Charles Régismenser

 

Politique et sens du vent: sommes-nous pris pour des girouettes?

 500.jpg

Depuis un an nous avons droit aux discours et aux promesses électorales. Tout d'abord assez soft, cela va crescendo pour en arriver à un véritable combat de rues dont les électeurs se passeraient bien. Les périodes électorales devraient être limitées dans le temps et non pas s'étaler  comme cela se passe actuellement. Entre les différentes élections, on peut se demander quand nos politiques et particulièrement les élus, peuvent faire ce pour quoi on leur donne nos voix.

501.jpgMaintenant, pour les promesses, c'est à se demander comment jusqu'au dernier moment, des personnes peuvent changer d'avis. Sommes-nous aussi malléables ou aussi cons que cela pour changer en fonction de promesses dont on sait pertinemment qu'elles ne seront pas tenues. Voir une personne qui pendant 5 ans fait exactement le contraire de ce qu'il a dit et promettre exactement l'inverse de ca qu'il a fait, bien aidé par tous les bobos nationaux, est-ce crédible? Voir des personnes changer indéfiniment d'opinion dans l'espoir d'obtenir une récompense de ralliement comme c'est le cas de Borloo, Fadela Amara et consort? Voir des has been recommencer à se montrer après une très longue période de silence sous prétexte qu'il y a des places à prendre, n'est-ce pas Madame Guigou, Madame Cresson, Monsieur Fabius, il semble qu'on remonte en première ligne?

52.jpgAucun doute, nous sommes des girouettes, tous autant que nous sommes et même nos dirigeants politiques. Pour être élu, il faut savoir d'ou vient le vent, on fait de la politique comme auparavant on faisait de l'agriculture. Cela fait déjà longtemps que je sais pour qui je voterai et je préfère les gens, même ne votant pas comme moi, mais qui ont une conviction plutôt que ceux qui changent en se disant "pourquoi pas?".  

Une question: Peut-on changer de vote en fonction de ce que peut dire un larbin du candidat? Si encore cela avait à voir avec les questions que l'on se pose, emploi, santé, coûts de la vie! Mais entendre NKM alias Nathalie Kosciusko Morizet avoir des petites phrases totalement dénuées d'intérêt et seulement lancées pour détruire comme cela s'est produit tout le long de la campagne et encore à Bordeaux dernièrement, il faut se poser la question de l'utilité de cette personne. Surtout sachant que ce n'est pas une personne crédible, il n'y a qu'à voir toutes les promesses faites alors qu'elle était Ministre, promesses jamais tenues comme celles de son patron!

57.jpg

Quel air con vaincu!

 

Moi qui ne suis pas candidat, PROMIS je ne ferai pas de promesses!

 

 

 

25/04/2012

Canal du Midi et VNF c'est je t'aime moi non plus!!

Saint du jour :                   Saint Marc                         

Contrepèteries :             Les jeunes filles romanesques adorent les nids à verdures

                                           Les ponts de Cologne sont immenses

                                           Ma dactylo n'a que faire de votre porte-mine

 Dicton Français :            Ne sait point pardonner qui ne sait punir.

Dicton Juif :                      N'enseigne pas à ton père comment faire des enfants

Dicton Africain :              La persévérance est un talisman pour la vie.

Proverbe Chinois :          Plus le méchant est riche et honoré, plus l'extinction de sa race est assurée

Dicton du jour :

Quand la société serre les fesses, les espaces de liberté rétrécissent

Roland Topor

 

 

Canal du Midi et VNF c'est je t'aime moi non plus!

Je suis de plus en plus amusé à la lecture, chaque jour, des articles qui se rapportent aux VNF et au Canal du Midi. Amusé, comprenons-nous, non pas par l'état du monument qui empire de jour en jour, non pas par les nouvelles alarmantes d'envasement ou de mauvais état, non, par les nouvelles toujours aussi optimistes de la part des VNF. Car pour ceux qui s'intéressent aux deux sujets, tout baigne comme on dit si bien, il n'y a pas de soucis à se faire.

50.jpgMais rassurez-vous braves gens, le Canal du Midi, le Canal de la Robine, le Canal latéral à la Garonne ne sont pas les seuls à être mal entretenus, des voix s'élèvent du côté du Canal de Bourgogne, d'autres du côté de la Saône. Et que dire du canal d'Arques à Saint-Omer, le lit est tellement envasé (deux mètres par endroit) qu'une île s'est formée en son milieu, et lorsque le Syndicat Mixte de Gestion des Eaux local demande d'intervenir aux Voies Navigables de France, c'est un refus catégorique et raison invoquée "MANQUE D'ARGENT" j'oserais dire "Manque de liquidités". Pour la petite histoire, cet épisode d'envasement se passe pile en face de l'antenne audomaroise des VNF, lesquelles ne peuvent pas dire qu'ils n'étaient pas au courant.

 

Alors lorsqu'on lit au détour d'un site internet que les Voies Navigables de France sont nominées pour les trophées Européens du développement durable parce qu'ils préservent la biodiversité lors de la réfection des berges. De qui se moque-t-on?? Qui a pris cette décision de proposer les VNF? mais le Ministère de Madame Kosciusko-Morizet bien sûr!

51.JPG

52.JPG

Des exemples de biodiversité et d'entretien

vus par les VNF.

Cela vaut bien un trophée Européen.

Il est deux interrogations que je me fais en permanence: Comment les VNF gèrent le Canal du Midi? et Pourquoi les Conseils Régionaux disent-ils ne pas vouloir donner à la place de l'État propriétaire alors qu'ils le font quand même?!!

Pour la première question, il faut tout de même admettre qu'il est difficile de restaurer et entretenir sans avoir le moindre sou du propriétaire. Mais d'un autre côté il faut se demander comment se fait la gestion des priorités. On a pu voir et je l'ai démontré dans un billet précédent que les VNF n'ont rien fait dans les temps pour l'épidémie du chancre coloré et qu'ils continuent à ne rien faire, à part Villedubert et Trèbes qui ont vu de nouvelles plantations, les autres communes n'ont rien vu venir (voir l'exemple actuel de Villeneuve-les-Béziers). Cette épidémie est connue depuis 1989  et non pas 2006 comme le disent les VNF. L'envasement, parlons-en, certains Narbonnais commencent à crier au scandale après avoir lu sur le journal local que le canal de la Robine était envasé. Moi qui habite à Toulouse, j'avais déjà prévenu de cet envasement après avoir vu l'état du canal dans sa période de chômage. Les VNF se contentent de retirer la vase sur des distances de 20 à 30 mètres lorsqu'un bateau commence à racler dangereusement le fond de la cuvette. Est-ce cela de la gestion? Et il en est de même pour tout ce qui touche les canaux du Sud-Ouest et du Midi.

Quant aux Conseils Régionaux qui ne veulent pas donner pour la restauration et l'entretien, sous le prétexte que c'est l'État qui est propriétaire, qu'ils ne nous fassent pas rigoler, il donnent quand même.  Des 53.jpgexemples? Le village de La Redorte dans l'Aude a décidé de refaire les berges du Canal du Midi dans son passage dans leur commune. Ce travail a été remarquablement bien fait et devrait être copié par d'autres. mais qui a payé? Comme vous le montre la pancarte: la commune 46%, le Conseil général Languedoc-Roussillon 28% et l'État 20% seulement. Un autre exemple, la restauration du pont-canal d'Agen sur le canal latéral de Garonne, qui sera entamée lors de la prochaine période de chômage, est financée par l'État à hauteur de 47% (4,575 M euros) et la Région Aquitaine 34% (3,412 M euros). Enfin un dernier exemple pour la route, VNF, la Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée et la ville d'Agde viennent de signer un partenariat d'aménagement d'un site de port fluvial le long du Canal du Midi (y a -t-il eu concertation avec l'UNESCO?), mais qui va payer? L'État via les VNF? cela serait très étonnant, les collectivités locales? Oh que oui!!!!

Et après, les Régions par l'intermédiaire de leurs Président, refusent de restaurer le Canal du Midi, quelle mauvaise foi! Mais le gagnant dans l'histoire, ce sont les Voies Navigables de France qui signent des partenariats sans avoir à débourser quoi que ce soit.

Vous comprenez pourquoi maintenant, j'avais proposé en Septembre 2011, lors d'une conférence de presse, la création d'une Entreprise Publique multi-régionale chargée des voies navigables sur les trois régions Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, ainsi que de la mise en valeur patrimoniale et touristique.

Guy SENTENAC le 25 Avril 2012

A partir d'aujourd'hui, je n'autorise plus l'association Pais Nostre à utiliser mon travail comme il a déjà été fait sans mon autorisation.