Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/06/2012

Élesctions ou érections? Il faut choisir!

Élection ou érection? Il faut choisir!

 

Originaire de l'Ariège, département d'ou est également originaire Monsieur le Président du Sénat, Jean-Pierre Bel, je suis un peu attristé et choqué de voir comment certains habitants de ce département ont pu prendre le vote des législatives pour une foire organisée. Il existe pourtant de multiple moyens pour faire connaître ses idées.

001.jpgUne actrice porno s'était portée candidate sur la premières circonscription de l'Ariège, jusque là rien de répréhensible car chacun étant libre de se présenter. Le nom de son parti, déjà tout un programme: le MAL Mouvement Antithéiste et Libertin, quant au programme lui-même, je ne vais pas vous le citer dans son intégralité mais en voici quelques passages: stérilisation à la naissance des handicapés mentaux et physiques, implant contraceptif gratuit et obligatoire pour les moins de 18 ans, légalisation de l'euthanasie et du suicide assistée, interdictions des dialectes, patois et langues régionales (j'en connais qui vont sauter au plafond), fermeture de tous les lieux de cultes...j'en passe et des meilleurs.

 

Et le fin du fin, 554 personnes ont voté pour cette personne, elle a eu un résultat supérieur à NPA et Lutte Ouvrière, hors, même si on n'adhère pas aux idées de ces partis, il faut cependant reconnaître qu'ils ne se battent pas pour des idées fantaisistes.

Même si l'on ne doit pas s'en prendre à cette personne dont le droit fondamental Français permet de se présenter, que dire de ces 554 abrutis pour qui le vote sans conscience est un jeu. Beaucoup de femmes et d'hommes se sont battus pour le droit de vote, ce n'est pas pour en faire un jeu. Il y a d'autres manières de montrer son mécontentement.

 

002.jpg

 

Comme disent certains, maintenant elle sait se faire battre lors d'une  érection et on peut maintenant connaître ses clients de Bélesta. Mais il faut reconnaître également que le cinéma X doit mal se porter quand on voit les boudins qu'ils emploient.