Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/05/2012

Elire un Président: Combien cela coûte?

Quel est le coût de l’ élection présidentielle ?

 

00.gifQuelles sont les dépenses occasionnées par l’ élection présidentielle de 2012 ? Quel est le coût de l’ élection présidentielle de 2012 ?

Le coût de l’élection présidentielle 2012 est estimé à 228 millions d’euros.

Voici toutes les dépenses occasionnées par l’ élection présidentielle 2012

La mise sous pli du matériel électoral ( circulaires, bulletins de vote) représente la dépense la plus importante. Le coût salarial des vacataires recrutés pour l’ élection (personnels de préfecture ou de mairie, demandeurs d’emplois, étudiants…) est estimé à 38 millions d’euros. Avec la location de salles pour stocker le matériel et effectuer la mise sous pli ainsi que les fais de transmission des résultats, l’achat de fournitures diverses, le coût total atteint 51 millions d’euros, soit près d’un quart du coût de l’ élection présidentielle.

Les frais d’acheminement de la propagande électorale représentent un coût de 9 millions en 2012.

Les remboursements des dépenses électorales engagées par les candidats représentent un coût de 49 millions d’euros. En 1995, ce a atteint 28,9 millions d’euros, en 2002 53,4 millions, en 2007 44 millions.

Le remboursement à tous les candidats (indépendamment du résultat électoral) des frais d’impression de la « propagande officielle » à savoir les professions de foi, les bulletins de vote, les affiches autorisées (ainsi que les frais d’affichage) représentent une dépense de 47 millions d’euros en 2012.

Les dépenses engagées par les communes pour le scrutin ( heures supplémentaires du personnel affecté aux bureaux de votes, installation des bureaux de votes etc…) coûtent 16,2 millions d’euros en 2012. En 1995 il s’élevait à 11 millions, en 2002 à 12,3 millions et en 2007 à 14,4 millions.

00 1.jpgL’organisation du scrutin à l’étranger, dans les consulats français, coûte 4 millions d’euros en 2012.

La campagne radiotélévisée officielle représente un coût de 2,3 millions d’euros, inscrit au 2013.

9,4 millions d’euros sont alloués à une rubrique autres frais dont le détail n’est pas connu.

Evidemment, les menues dépenses pour inviter différentes personnes à des banquets ne sont pas prises en compte, comme ne sont pas prises en compte les dépenses que notre candidat-Président a pu faire avant son entrée en campagne et sur le compte du budget de l'État Français.

09/04/2012

Sarko, les retraités te disent M..........................erci!

Sarko, les retraités te disent M..............erci!

20.jpgComme beaucoup de gens cherchant à voter intelligent (enfin! j'essaye), je lis les propositions de chaque candidat. Entre autres choses, j'ai pu admirer une proposition intelligente du candidat Sarkozy, lequel n'a pas les mêmes idées que le Président Sarkozy, ce qui est un comble.

Les retraités, voila une nouvelle cible pour tenter de se faire réélire. Alors nous avons pu voir la proposition de verser les retraites le 1er du mois au lieu du 8. Officiellement selon le président-candidat, elle changerait "la vie quotidienne de 15,5 millions de Français retraités" et permettrait à certains de ne plus avoir des "comptes en banque déficitaires". Car comme tout actif, les retraités ont des dépenses qui sont prélevées en début de chaque mois.

21.jpgÉtant retraité moi-même, j'ai pris mes dispositions pour que mes prélèvements soient effectués après le 8 et je me demande ce que cela va rapporter aux retraités ayant une petite retraite voire une retraite moyenne. Seuls ceux qui ont des grosses retraites et qui placent leur argent seront avantagés. Ceux qui ont des petites retraites et des prélèvements, avant en étant payés le 8 du mois ces petits retraités avaient des problèmes à partir du 21 ou 22 du même mois, en étant payés le 1er du mois, ils auront des problèmes le 15 ou 16. C'est ce qu'on appelle une très grande avancée pour les retraités et ce n'est certes pas  cette proposition qui viendra aider les retraités en grande précarité.

Sans compter, comme l'ont souligné certains médias, le casse-tête pour l'Administration pour réunir les fonds avec 8 jours d'avance et le coût énorme pour permettre ce bouleversement totalement inutile, on parle de 200 millions d'euros par an. N'aurait-il pas été plus intelligent de proposer l'augmentation des petites retraites avec ces 200 millions?? De toutes les façons, ce n'est qu'une proposition électorale qui n'aurait jamais vue le jour, une de plus.

Je ne comprends pas comment de telles propositions totalement inutiles voire débiles, peuvent faire changer le vote de certains!!! Surtout venant de la part d'un candidat sortant!