Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/05/2012

Alors? Ces économies? On les fait? C'est peut-être la question à poser aux candidats des législatives!

Saint du jour :                 Sainte Perrine

Contrepèteries :             Les physiciens voient le monde conique

                                           Ma femme admire les rossignols du caroubier

                                           Non, le Var ne se déverse pas dans l'Oder

                                           J'aime le son du cor le soir au fond des bois     

Dicton Français :             Un visage qui ne rit jamais est le témoin d'un cœur mauvais. 

Dicton Juif :                      Qui n'ajoute pas quelque chose à son avoir s'endette

Dicton Africain :              Se croire plus intelligent que son ami, c'est compromettre l'amitié

Proverbe Chinois :          C'est s'enrichir que s'ôter ses besoins

Dicton du jour :               

 

La dictature est une forme autoritaire de la démocratie dans laquelle

tout ce qui n'est pas obligatoire est interdit

 

 

Alors ces économies? On les fait? Et comment? C'est peut-être la question à poser aux candidats des législatives!

 

On peut voir des associations demander la reconnaissance de..., l'inscription de..., et  moi-même voudrait qu'on fasse quelque chose pour les monuments, le patrimoine, les paysages.  Mais ou trouver l'argent, comment financer? Apparemment ces gens et associations qui organisent des réunions de quelques personnes derrière un comptoir de bistrot ou dans une arrière-salle, ne se posent pas la question la plus importante: "OU TROUVER L'ARGENT", on ne dit qu'une seule chose "JE VEUX!". C'est peut-être pour çà que ces mêmes personnes essayent d'obtenir des places sur les listes des municipales de 2014, pour arrondir leurs futures retraites.

999.jpgAlors, plutôt que de chercher des mécènes comme le font certains anciens Ministres et certaines Entreprises Publiques, et afin de proposer un financement pour le patrimoine et les paysages, je tente quelques propositions, même si tout le monde sait pertinemment qu'elles ont aucune chance de voir le jour. Mais on peut toujours tenter, si des fois il y avait quelques députés honnêtes élus!

Tout le monde s'accorde à dire qu'il y a trop d'élus en France, trop de députés, trop de sénateurs séniles, et que ces élus ont de trop gros salaires, de trop grosses indemnités et de trop gros avantages. Ne parlons pas des cumuls car nous aurons encore droit à une Arlésienne quant à une loi anti cumuls.

Nous avons en France plus de 650.000 élus de toutes sortes: 577 députés, 343 sénateurs, 2040 conseillers régionaux, 4042 conseillers généraux, 36635 maires, 519.417 conseillers municipaux, 78 députés européens et environ 38.000 conseillers intercommunaux, et tout cela pour environ 65 millions d'habitants. En comparaison, les États-Unis comptent moins de 250.000 élus dont 435 à la Chambre des représentants et 100 sénateurs pour une population  d'environ 313 millions d'habitants. Alors on peut se poser la question, pourquoi tous ces élus??!!! Si nous prenions exemple sur les États-Unis (ce qu'on sait faire avec la bouffe et le reste), nous devrions avoir environ 110 députés et sénateurs pour représenter la population française.

Toutes les sources d'informations sont d'accord pour dire que chaque députés  coûtent 300.000 euros par an et chaque sénateur environ 500.000 euros annuels, mais avec différents avantages certains annoncent presque 1 million d'euros par an.

998.pngAlors sans vouloir aller jusqu'à une représentation équivalente en comparaison de populations avec les États-Unis, ni demander la suppression du Sénat comme beaucoup de gens le demandent, il peut paraître très possible de revenir à un nombre de députés d'environ 400 et de 250 sénateurs, alors que le phénomène inverse s'est produit lors du dernier renouvellement des sénateurs, 343 sénateurs au lieu de 331. Si nous faisons les comptes des économies, cela représente 56 millions d'euros en députés et 47 millions d'euros en sénateurs.  

Nous avons là, la moitié de la somme annoncée par les VNF pour le Canal du Midi. Mais comme les VNF ne refont pas les berges, ce qui représente 50% des chiffres annoncés, nous avons là la totalité du budget pour replanter l'intégralité du Canal.

Et il ne s'agit que des Députés et Sénateurs car si on voulait s'attaquer aux autres Institutions, par exemple les mairies et le nombre de conseillers municipaux, ne trouvez-vous pas étonnant qu'une ville comme New-York compte 51 conseillers municipaux pendant que nous en avons 163 à Paris, 69 à Toulouse ou 43 à Narbonne? Y a-t-il plus de responsabilités dans nos villes Françaises qu'aux États-Unis?

 

Mais ne rêvons pas, car pour faire ce type d'économies, il faut passer par des lois, et les lois, ce sont justement tous ce gens qui coûtent si cher à l'État qui les font. Alors? Votez bien et l'idéal serait de revenir comme avant à des non inscrits et non plus ces candidats nommés par leurs partis respectifs. Mais surtout ne votons jamais pour des candidats qui recherchent des compléments de revenus!!

 

 

26/05/2012

Canaux de France, Canal du Midi, Canal des Deux Mers: les VNF prouvent leur incompétence!

Saint du jour :                 Saint Bérenger               

Contrepèteries :             Les Corses en pleine fouille

                                           Les luxations mènent à la fêlure

                                           Les Russes sont en fête

                                           Les vieux pots font la meilleure compote

Dicton Français :             A cour de Roi chacun pour soi

Dicton Juif :                      L'homme dont le destin est de se noyer se noiera dans un verre d'eau.

Dicton Africain :             La honte de ton parent c'est aussi ta honte       

Proverbe Chinois  :        Il ne faut pas avoir peur d'être lent, seulement d'être arrêté

Dicton du jour :

 

Plus la politique devient technique, plus la compétence démocratique régresse

Edgar Morin

 

 

 

Canaux de France, Canal du Midi, Canal des Deux Mers: les VNF sont absolument incompétentes!

 

C'est tous les jours que les nouvelles nous annoncent que les VNF ne font pas leur travail, que les VNF (Voies Navigables de France) sont totalement incompétentes.

Dernières nouvelles en date:

998.jpgChalons-sur-Saône le 26/05/2012: Depuis quelque temps, la ville de Chalon-sur-Saône est entrée dans un conflit ouvert avec l’établissement public VNF (voies navigables de France). Considérant que VNF n’assumait pas ses obligations en la matière, la municipalité de Chalon a décidé de porter l’affaire devant le tribunal administratif de Dijon afin d’obtenir l’annulation du refus.

Pont_sur-Seine le 24/05/2012:  Une habitante est montée au créneau pour pouvoir pratiquer le vélo sur la voie, qui est envahie par la végétation. Il a été répondu que le métier de VNF est l'exploitation de la voie d'eau et malheureusement pas de faire passer des vélos sur les chemins.

999.jpgCanal du Centre le 04/05/2012: Sous le titre « Il manque 10 millions de m3 d’eau pour le canal du Centre », Alain Bollery doute cependant de cette explication : « Le manque de précipitations n’est pas la seule raison, écrit-il. Les travaux menés par VNF sur le lac de Torcy, puis sur celui de Montaubry, ont siphonné les réserves. VNF a été mis en cause par deux fois pour n'avoir pas su gérer des travaux de vidanges d'étangs.

Aisne le 04/05/2012: Dans l'Aisne le patrimoine du Département (conseil général) est riche de 1 022 ponts. 91 d'entre eux franchissent des canaux. À ce jour, 78 de ces ponts axonais sont classés comme étant dans un état préoccupant. Le coût pour leur réparation ou leur reconstruction est estimé à 74 millions d'euros (TTC). Somme à mettre en parallèle avec l'engagement annuel du conseil général de 2,4 millions d'euros pour les grosses réparations ou reconstructions d'ouvrage d'art et alors que le budget voirie s'établit à 30 millions d'euros environ. En l'occurrence le président et sénateur Daudigny estime que « Trente années seraient nécessaires pour remettre en état ces 78 ponts… C'est pourquoi, à la suite d'un contentieux avec VNF, une négociation a eu lieu pour l'entretien de 25 ponts à l'état préoccupant. Un accord a été trouvé, mais, après la remise en état de trois ouvrages d'art, VNF a dénoncé cet accord. Le conseil général de l'Aisne se retrouve donc seul, sans avoir les moyens d'assumer cette charge financière

997.jpgNarbonne le 03/05/12: L'impossibilité de naviguer à l'approche de Sainte-Lucie et surtout au-delà (la responsabilité de la navigabilité du canal, via son entretien, revient à VNF, NDLR) a définitivement 'condamné', cette année, le Coche d'Eau 'La Tramontane'

Marmande le 24/04/12: C'est tout d'abord Pierre Camani, président du Conseil général, qui, dans une lettre du 14 décembre, sollicitait l'intervention de VNF pour l'enlèvement du bateau épave renfloué et déposé sur le chemin de halage en bordure de la voie verte, dans le port du Mas-d'Agenais. La réponse ne s'était pas fait attendre de la part du directeur interrégional puisque dans son courrier du 23 janvier, Patrick Butte déclarait : « VNF doit procéder à l'aliénation du bateau auprès de son dernier propriétaire connu domicilié en Finlande. Ainsi, l'enlèvement du bateau devrait se faire dans les meilleurs délais. » Il déclarait même que la subdivision Aquitaine de VNF allait « installer un balisage de sécurité autour du bateau ».

St-Amand-les-Eaux le 22/04/12:Lors de l'inauguration du port fluvial en juin 2008, le directeur des Voies navigables de France a souligné « l'importance de cet investissement pour le développement touristique local ». Mais depuis, les obstacles qui à l'époque s'opposaient déjà à son attractivité n'ont pas été contournés. Les caractéristiques de certains ponts et des écluses fermées empêchent la navigation des plaisanciers sur la Scarpe tout au moins entre Douai et Mortagne-du-Nord. Les Voies navigables n'investissent plus sur les bras secondaires comme la Scarpe. Et en supposant que ce problème soit réglé, au moins dix écluses ne fonctionnent plus sur la boucle que nous avons tracée. Qui va prendre en charge leur remise en service ? Pas de réponse non plus quand on pose la question à VNF. Et puis qui les manœuvrerait ? Qui dit manœuvre dit main d'œuvre. Qui la paie ?

 

Et c'est cela toute l'année et dans toutes les régions administratives de France.

 

Dernièrement encore, des brèches dans les berges d'un canal de l'Est de la France mais à chaque fois, les Voies Navigables de France rétorquent qu'ils ne sont pas responsables, que ce n'est pas de leurs compétences. mais alors, quelles sont les compétences de cet Etablissement Public récemment proclamées Administrative?

Qu'attend-on, que les voies d'eau soient obstruées, que les berges soient totalement détruites. Que veut-on? Supprimer toute liaison fluviale? faire disparaître les canaux? S'il vous plaît supprimons ces incompétents, mettons en place des gens fiables et professionnels, pas des guignols sans aucun moyen.

22/05/2012

Monuments Français classé à l'UNESCO: Attention danger!

Saint du jour :                 Saint Emile

Contrepèteries :             Martine fonce à travers les rues vides

                                           Aucunhomme n'est jamais assez fort pour ce calcul

                                            Le touriste admire l'écusson de la Suisse

                                            Marquise, je vous confie la chasse

Dicton Français :              Fille qui prend se vend ; fille qui donne s'abandonne

Dicton Juif :                       La maison fermée au pauvre s'ouvrira au médecin

Dicton Africain :              L'erreur n'annule pas la valeur de l'effort accompli

Proverbe Chinois :         Ce n'est pas la richesse qui manque dans le monde, c'est le partage

Dicton du jour:

 

Celui qui croit qu’une croissance infinie peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou ou un économiste

Kenneth Boulding

 

 

Monuments Français classés à l'UNESCO: Attention danger!

 

Nous avons dans nos régions du Sud de la France de nombreux monuments ou sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Actuellement et après le classement  en 2011 des Causses et Cévennes ainsi que des sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes (multi national), la France compte 37 sites et monuments classés ainsi que 35 autres soumis à Liste indicative.

On pourrait se dire que ce label UNESCO protège nos monuments et il existe une multitude de conventions, chartes ou autres engagements qui pourraient nous laisser à penser que la protection est maximale:

Convention concernant la protection du Patrimoine mondial culturel et matériel du 16 Novembre 1972

Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial.

Charte pour la gestion des biens français indcrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO du 20 septembre 2010

Code Français du Patrimoine

etc....

998 st-michel.jpgEt pourtant, beaucoup de ces monuments et sites sont en danger. Ni l'État, ni les collectivités, ni les Entreprises Publiques responsables ne prennent en compte leur présence avant que de construire, qui des éoliennes, qui un lotissement, qui une salle de spectacles, quand ce n'est pas un abandon total d'entretien et de restauration.

Des exemples? Le Mont Saint-Michel pour lequel des mesures commencent à être prises afin d'éliminer les éoliennes de la vue de ce site après intervention de l'UNESCO. Le site de Vézelay est à son tour menacé par la proximité d'éoliennes polluant le paysage. Le réseau des sites majeurs de Vauban voit différents problèmes liés à des permis de construire. Le Mont Perdu dans les Hautes-Pyrénées connaît de graves 999 vézelay.jpgproblèmes d'intégrité du site. Et dans notre région, que dire de la Cité de Carcassonne et du Canal du Midi. On parle des éoliennes et du Mont Saint-Michel, mais êtes-vous allé voir le paysage depuis les remparts de Carcassonne? Bientôt ce sera une forêt d'éoliennes en lieu et place des forêts de la montagne Noire. Quant au Canal du Midi,  lui, il a droit à toutes les attentions. Des projets éoliens à proximité de son cours et en particulier à la prise d'Alzeau, aux Cabanelles proche des rigoles, en face de Roubia, tout cela dans l'Aude. Des lotissements proches de la cuvette, une salle de spectacle à Béziers à 20 mètres des platanes. Et pour couronner tout cela, le manque d'entretien qui entraîne de plus en plus de problèmes de navigation suite à un envasement excessif et le problème jamais résolu de la maladie des platanes et qui ne sera jamais résolu par les Voies Navigables de France.

Ah si! On a pu lire dernièrement, deux très jolies annonces, deux de plus. Monsieur Alain Chatillon va présenter son rapport commandé par Monsieur Fillon. N'est-ce pas trop tard? Deuxième annonce, le "Club des mécènes du Canal du Midi" va être officiellement lancé en Juin 2012, ouvert au grand public. C'est fou le nombre de Club de Mécènes qui va bientôt exister. Pour information, un autre site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, le "Réseau des sites majeurs de Vauban", a lancé un appel au mécénat, pour des montants nettement inférieurs aux 220 millions d'euros demandés pour remplacer les platanes du Canal du Midi.

 

200 carcassonne éolien.jpg

La Montagne Noire depuis la Cité de Carcassonne

Il paraît qu'on ne voit pas les éoliennes!

Alors, plutôt que sans cesse chercher de l'argent dans les poches des contribuables ou dans les caisses des entreprises, ne pourrait-on pas, enfin, avoir le minimum d'intelligence d'arrêter de faire n'importe quoi, n'importe ou et sans se soucier des lois et de l'avenir!