Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/04/2012

Quand la nature nous donne l'exemple.....

La nature est spéciale.jpg

Eh oui, une nature parfois capricieuse

mais qui parfois fait monter la sève. 

Il paraît que ce sont les nouveaux Platanor!!

 

Canal du Midi, des témoignages accablant pour les VNF et Mr Vigouroux.

Contrepèteries    Henri a été maculé de boue

                                   Le ministre ne veut pas qu'on l'envoie dans la culture

                                   Ce chauffeur Israélien a un bus mal préparé

                                   Un flot étrange afflue de votre coeur                                 

Dicton Français    Le visage est le miroir du coeur

Dicton Juif             Il vaut mieux travailler à l'étranger que mourir chez soi

Dicton Africain     Quand un arbre tombe, on l'entend. Quand la forêt pousse, pas un bruit.

Proverbe Chinois  Qui croit en ses rêves manque sa vie.

Dicton du jour :

En politique, une absurdité n'est pas un obstacle.

Napoléon Bonaparte

 

 

Canal du Midi, un témoignage accablant pour les VNF et Mr Vigouroux.

 

01.jpg

Hier, nous étions parti pour regarder le Canal du Midi vers Trèbes et profiter également du paysage de la Montagne d'Alaric, laquelle ne bénéficie pas encore de ces mats appelés éoliennes, chose étonnante.

Au hasard de la route, au lieu-dit Millepetit, nous rencontrons des habitants des lieux et commençons à discuter de la pluie et plutôt du beau temps lorsque l'un d'eux nous dit, je vous reconnais, vous vous intéressez au canal, je vous ai vu dans le journal. Et d'ajouter, nous aussi, nous en avons des choses à dire sur la gestion des VNF et sur les platanes. Nous vous rapportons donc ci-après le témoignage de ces personnes qui vivent à côté du Canal du Midi depuis de très nombreuses années et qui remettent en cause tout ce que peuvent annoncer Monsieur Vigouroux grand créateur du Platanor ainsi que les Voies Navigables de France, lesquelles, et nous le maintenons, n'ont jamais rien fait pour étudier, ralentir et arrêter l'épidémie du chancre coloré.

TÉMOIGNAGE:

02.jpg

Il y a environ 25 ans, à côté du lieu-dit précédemment cité à environ 2 kilomètres de Trèbes, 8 platanes atteints de la maladie du chancre coloré ont été abattus par les soins des services de l'époque puisque VNF ont a été créées en 1991. Ces platanes atteints de la maladie n'ont jamais été remplacés, pourtant à ce jour, 8 platanes existent à l'emplacement des souches toujours existantes. Alors est-ce par l'opération du Saint-Esprit, est-ce sur intervention du druide Panoramix que les platanes sont présents? Non, ils sont repartis de la souche.

03.jpgCe témoignage prouve plusieurs choses. Les autorités responsables de l'entretien des voies d'eau et du Canal en particulier sont au courant de l'épidémie depuis de très, très nombreuses années et non pas depuis 2006 comme on nous le dit pour plus de commodité et pour cacher les incompétences en tout genre. Les abattages ne datent pas d'aujourd'hui et déjà il y a 25 ans, c'était la seule solution trouvée. Aucune recherche, aucun diagnostic ni aucun suivi aux actions entreprises, n'ont été effectuées, ou alors comment expliquer ce phénomène?!!! Si recherche il y a eu, qu'on en donne la preuve, ces recherches ont donné lieu à des écrits qu'il doit être facile d'exhumer des archives. Il semblerait que les platanes renaissent résistant de leurs souches mais dans quelles mesures les chercheurs l'ont-ils constaté puisque les recherches n'ont porté que sur des clonages?!! Une petite curiosité toutefois, Monsieur Vigouroux (Monsieur Platanor), sur internet, admet avoir commencé ses "recherches" dans les années 80, ce qui conforte l'hypothèse d'une connaissance de la maladie depuis très longtemps.

Il a pu être constaté par de nombreuses personnes sur la commune de Trèbes qu'après l'abattage des platanes, des rejets se formaient sur les souches avant qu'elles ne soient enlevées.

Nous n'avions pas d'appareil photo pour prendre le phénomène, mais nous y retournerons très bientôt afin de présenter la preuve de l'incurie dont est victime le Canal du Midi.

Alors! Qui croire? Voies Navigables de France qui multiplient les contradictions? Celui à qui profite le crime? Les témoins habitants sur place? En attendant il n'y a toujours rien de nouveau sur le Canal, à part sa destruction lente et inexorable.

 

Canal du Midi, abattage des platanes, ce n'est pas nouveau, les VNF sont incompétentes!

Contrepèteries :        L’aumônier traite les poux des enfants

                                   Les Cathares aiment le daim

                                   Que de fêtes pour les Pâques

                                   Le marin promène sa conquête sur le quoi 

Dicton Français :       Il n’y a que dans le dictionnaire que la réussite vient avant le travail

Dicton Juif                 Commet 3 fois un péché et tu croiras qu’il est licite          

Dicton Africain :        Se croire plus intelligent que son ami, c’est compromettre l’amitié

Proverbe Chinois :    Le vrai voyageur ne sait pas ou il va

Dicton du jour :

Toute politique décadente multiplie sans fin les lois.

Georges Soulès

L’art de la guerre est celui de détruire les hommes, comme la politique est celui de les tromper.

Jean d’Alembert

 

Canal du Midi, abattage des platanes,  les VNF sont incompétentes!

Tout le monde a pu lire dans les différents journaux que les abattages de platanes continuaient le long du Canal et que les Voies Navigables de France étaient incapables d'arrêter l'abattage ni même remplacer les arbres abattus.

Sans vouloir jouer les prophètes ni jeter de l'huile sur le feu, ceux qui lisent régulièrement notre blog auront pu constater que nous avions déjà prévenu depuis assez longtemps de l'incompétence chronique des VNF. Mais qu'est-ce qu'une association peut faire contre la mauvaise foi d'un gouvernement et l'incompétence d'un établissement public? Le 24 Novembre 2011, lors de la grande mascarade de la plantation d'un "platanor" par une Ministre qui a depuis, abandonné son poste pour ce que nous appellerons "des convenances personnelles", le cabinet de la Ministre et la Préfecture se sont bien arrangés pour rendre impossible toute manifestation autour de ce non évènement durant lequel, une fois de plus, on s'est moqué du Canal du Midi, des habitants du Sud de la France et de l'Occitanie toute entière.

IMGP0870.JPG

Vous pouvez voir à Trèbes, un travail remarquable des VNF

bientôt les racines pourriront et les berges.....!

Ceux qui ont eu la curiosité de voir les plantations déjà effectuées par les VNF à Trèbes et Villedubert, auront pu constater que si les alignements de "Platanor", au demeurant d'un coût prohibitif pour des plans subventionnés par l'État et le Conseil Général du vaucluse, était bien en place, la consolidation des berges avaient été oubliée. Hors les VNF elles-mêmes ont annoncé un coût de 200 millions d'euros (jamais justifié) se répartissant en 30% pour l'abattage (60 millions) 20% pour la replantation (40 millions) et 50% pour la réfection des berges (100 millions). Quand la réfection des berges sera-t-elle effectuée? Va-t-on attendre que les racines pourrissent et que les berges s'écroulent comme elles s'écroulent déjà en divers endroits sous l'effet des vagues de touristes prenant le Canal du Midi pour l'autoroute des vacances? On nous annonce 200 millions mais même si les capitaux sont trouvés, VNF ne fera que la moitié du travail. Et encore!!

Nous maintenons la proposition que nous avons déjà faite à certains élus et dont nous avions déjà parlé lors d'une conférence de presse: il faut remplacer l'établissement public administratif Voies Navigables de France, totalement incompétent, incapable de gérer l'entretien d'un monument historique, et déjà pointé du doigt par plusieurs rapports tel le rapport Saint-Pulgent en 2009 (ou rapport RGPP). Ce rapport que vous pouvez certainement trouver sur internet démontre que malgré des investissements colossaux réalisés par l'État au bénéfice de l'opérateur VNF, les résultats sont extrêmement faibles. Il y est noté les graves dysfonctionnements au sein de l'établissement public, une organisation totalement obsolète et une gestion globales des ressources humaines erratique.

Nous proposons la création d'un établissement public multi régional chargé de l'entretien et de la restauration du canal des Deux Mers ainsi que de l'expansion touristique et économique lié au Canal. Cet établissement public serait subventionné par l'État et par les différentes collectivités des régions administratives concernées.

Seul un gouvernement bling-bling et un établissement public incompétent peuvent croire à un mécénat sur le Canal du Midi comme il a pu être mené au Château de Versailles. Le château de Versailles a été largement subventionné par des grosses entreprises et grosses fortunes Américaines, moyennant des compensations. Le mécénat sur le Canal du Midi n'intéresse que les sociétés du lobby de l'eau. Cela fait déjà deux ans que les VNF paient deux sociétés Toulousaines pour chercher des mécènes, sans aucun résultats.

 

IMGP0844.JPG

Un autre danger pour les berges à Toulouse, les soutiens se désolidarisent

les berges sont sapées et la piste cyclable commence à se fendiller.

Il est grand temps que quelque chose soit fait pour notre Canal du Midi. 50 ans sans entretien ni restauration, 50 ans qu'un monument dépérit, 20 ans que VNF ment pour cacher ses incompétences. Nous vous appellerons très bientôt pour une manifestation sur un lieu clé du monument.