Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/05/2012

Tourisme du sud de la France: Un très gros effort à faire!!

Saint du jour :                   Saint Désiré ou Saint Pierre de Tarentaise

Contrepèteries :             Dommage, j'étais en face de la poutre

                                               Elle cuvait quand on l'a emballée

                                               Votre serre est exotique

                                               Votre don me paraît fort coûteux

Dicton Français :              Les belles offres font perdre les bons procès.

Dicton Juif :                        L'homme affairé ne saurait être sage

Dicton Africain :               Celui qui avale une noix de coco doit faire confiance à son anus

Proverbe Chinois :         La porte la mieux fermée est celle qu'on peut laisser ouverte

Dicton du jour :

Les hommes politiques ne connaissent la misère que par les statistiques. On ne pleure pas devant des chiffres.

Abbé Pierre

 

Tourisme du Sud de la France: Un très gros effort à faire!!

 

Maintenant que nous commençons à en finir avec ces sondages inutiles concernant la politique, si nous commencions à nous intéresser à d'autres sondages et classements: ceux du tourisme international et Français.

J'avoue ne pas être un fana des sondages, mais il y a tout de même un fond de vérité, surtout lorsque plusieurs sondages arrivent à une même conclusion. Passons sur la réputation du touriste français considéré comme l'un des pires au monde, impoli, sale, méchant et ce dans la majeure partie des pays. Intéressons-nous plutôt à l'intérêt touristique de notre pays et plus particulièrement de nos régions du sud.

La France est considéré dans le monde entier comme l'un des plus beaux pays du monde et même des classements faits par des Américains la mettent en première position. Première destination touristique avec plus de 90 millions de voyageurs venant visiter notre pays alors que nous n'avons pas , là non plus, la réputation de bien accueillir, que viennent voir les touristes étrangers?!!

Si l'on se réfère aux différents classements existants et concernant aussi bien les monuments que les évènements, arrivent toujours en tête: Disneyland, la cathédrale Notre-Dame de Paris, Versailles, le Louvre, la Tour Eiffel mais aussi des évènements comme le marché aux puces de Saint-Ouen, la Grande Armada de Rouen.

998.jpgEt le Sud de la France dans tout cela. Si l'on exclut  la Région PACA et son tourisme estival et que nous regardons les régions administratives Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, il faut remonter très loin dans les classements pour retrouver traces de sites touristiques ou évènements marquants. En 2006, figuraient dans les 50 premiers: Carcassonne en 23, le Centre de Bordeaux en 30, le Pont du gard en 46 et Sarlat en 50. Puis en 2009, on peut voir Lourdes en position 8, le Viaduc de Millau en 34, le Pont du Gard en 39 et la dune du Pyla en 44. Comme on peut le constater, le tourisme dans nos régions semble exclusivement lié à la mer Méditerranée et l'océan Atlantique et leurs plages. On trouve quelques sites privilégiés çà et là, quelques évènements amenant quelques touristes pour un temps très court, mais il n'est rien fait pour faire venir les étrangers vers les sites historiques et hautement touristiques.

999.jpgIl m'a été fait la remarque par des personnes de nombreux pays Européens ou autres: "On n'arrive pas à comprendre, on connaît Nice et la Côte d'Azur, on connaît Bordeaux et ses vins et on sait que tu habites entre les deux, mais pourquoi ne nous offre-t-on pas des tour-operator? Il n'y a rien à voir vers chez toi?". Il y a pourtant quelques efforts faits ci et là, l'appellation "Cathares" dans l'Aude, quelques manifestations locales, mais rien n'est fait pour faire connaître nos régions à l'étranger. Nous avons pourtant tout ce qu'il faut pour 997.jpgattirer. Nos régions ont certainement les plus beaux villages qui existent, les nombreux châteaux et monuments religieux et historiques. C'est également l'un des endroits dans le monde ou l'on trouve le plus de sites rupestres. Alors??? Pourquoi ne pas mettre tout cela en valeur pour le proposer à tous ces visiteurs qui viennent en France. Mais attention, il faudra tenir compte également d'un autre sondage qui nous place en dernière position dans la lutte pour l'environnement et le développement durable bien que l'INSEE nous place en excellente position pendant que les étrangers nous place comme cancre (cherchez l'erreur).

 

996.jpg

J'ai déjà évoqué l'hypothèse d'aménager le Sud de la France touristique autour du Canal des Deux mers comme colonne vertébrale entre Méditerranée et Atlantique. Mais encore faut-il une volonté politique et surtout faire tomber ces frontières entre les différentes régions administratives.

 

Guy SENTENAC le 8 Mai 2012

25/04/2012

Canal du Midi et VNF c'est je t'aime moi non plus!!

Saint du jour :                   Saint Marc                         

Contrepèteries :             Les jeunes filles romanesques adorent les nids à verdures

                                           Les ponts de Cologne sont immenses

                                           Ma dactylo n'a que faire de votre porte-mine

 Dicton Français :            Ne sait point pardonner qui ne sait punir.

Dicton Juif :                      N'enseigne pas à ton père comment faire des enfants

Dicton Africain :              La persévérance est un talisman pour la vie.

Proverbe Chinois :          Plus le méchant est riche et honoré, plus l'extinction de sa race est assurée

Dicton du jour :

Quand la société serre les fesses, les espaces de liberté rétrécissent

Roland Topor

 

 

Canal du Midi et VNF c'est je t'aime moi non plus!

Je suis de plus en plus amusé à la lecture, chaque jour, des articles qui se rapportent aux VNF et au Canal du Midi. Amusé, comprenons-nous, non pas par l'état du monument qui empire de jour en jour, non pas par les nouvelles alarmantes d'envasement ou de mauvais état, non, par les nouvelles toujours aussi optimistes de la part des VNF. Car pour ceux qui s'intéressent aux deux sujets, tout baigne comme on dit si bien, il n'y a pas de soucis à se faire.

50.jpgMais rassurez-vous braves gens, le Canal du Midi, le Canal de la Robine, le Canal latéral à la Garonne ne sont pas les seuls à être mal entretenus, des voix s'élèvent du côté du Canal de Bourgogne, d'autres du côté de la Saône. Et que dire du canal d'Arques à Saint-Omer, le lit est tellement envasé (deux mètres par endroit) qu'une île s'est formée en son milieu, et lorsque le Syndicat Mixte de Gestion des Eaux local demande d'intervenir aux Voies Navigables de France, c'est un refus catégorique et raison invoquée "MANQUE D'ARGENT" j'oserais dire "Manque de liquidités". Pour la petite histoire, cet épisode d'envasement se passe pile en face de l'antenne audomaroise des VNF, lesquelles ne peuvent pas dire qu'ils n'étaient pas au courant.

 

Alors lorsqu'on lit au détour d'un site internet que les Voies Navigables de France sont nominées pour les trophées Européens du développement durable parce qu'ils préservent la biodiversité lors de la réfection des berges. De qui se moque-t-on?? Qui a pris cette décision de proposer les VNF? mais le Ministère de Madame Kosciusko-Morizet bien sûr!

51.JPG

52.JPG

Des exemples de biodiversité et d'entretien

vus par les VNF.

Cela vaut bien un trophée Européen.

Il est deux interrogations que je me fais en permanence: Comment les VNF gèrent le Canal du Midi? et Pourquoi les Conseils Régionaux disent-ils ne pas vouloir donner à la place de l'État propriétaire alors qu'ils le font quand même?!!

Pour la première question, il faut tout de même admettre qu'il est difficile de restaurer et entretenir sans avoir le moindre sou du propriétaire. Mais d'un autre côté il faut se demander comment se fait la gestion des priorités. On a pu voir et je l'ai démontré dans un billet précédent que les VNF n'ont rien fait dans les temps pour l'épidémie du chancre coloré et qu'ils continuent à ne rien faire, à part Villedubert et Trèbes qui ont vu de nouvelles plantations, les autres communes n'ont rien vu venir (voir l'exemple actuel de Villeneuve-les-Béziers). Cette épidémie est connue depuis 1989  et non pas 2006 comme le disent les VNF. L'envasement, parlons-en, certains Narbonnais commencent à crier au scandale après avoir lu sur le journal local que le canal de la Robine était envasé. Moi qui habite à Toulouse, j'avais déjà prévenu de cet envasement après avoir vu l'état du canal dans sa période de chômage. Les VNF se contentent de retirer la vase sur des distances de 20 à 30 mètres lorsqu'un bateau commence à racler dangereusement le fond de la cuvette. Est-ce cela de la gestion? Et il en est de même pour tout ce qui touche les canaux du Sud-Ouest et du Midi.

Quant aux Conseils Régionaux qui ne veulent pas donner pour la restauration et l'entretien, sous le prétexte que c'est l'État qui est propriétaire, qu'ils ne nous fassent pas rigoler, il donnent quand même.  Des 53.jpgexemples? Le village de La Redorte dans l'Aude a décidé de refaire les berges du Canal du Midi dans son passage dans leur commune. Ce travail a été remarquablement bien fait et devrait être copié par d'autres. mais qui a payé? Comme vous le montre la pancarte: la commune 46%, le Conseil général Languedoc-Roussillon 28% et l'État 20% seulement. Un autre exemple, la restauration du pont-canal d'Agen sur le canal latéral de Garonne, qui sera entamée lors de la prochaine période de chômage, est financée par l'État à hauteur de 47% (4,575 M euros) et la Région Aquitaine 34% (3,412 M euros). Enfin un dernier exemple pour la route, VNF, la Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée et la ville d'Agde viennent de signer un partenariat d'aménagement d'un site de port fluvial le long du Canal du Midi (y a -t-il eu concertation avec l'UNESCO?), mais qui va payer? L'État via les VNF? cela serait très étonnant, les collectivités locales? Oh que oui!!!!

Et après, les Régions par l'intermédiaire de leurs Président, refusent de restaurer le Canal du Midi, quelle mauvaise foi! Mais le gagnant dans l'histoire, ce sont les Voies Navigables de France qui signent des partenariats sans avoir à débourser quoi que ce soit.

Vous comprenez pourquoi maintenant, j'avais proposé en Septembre 2011, lors d'une conférence de presse, la création d'une Entreprise Publique multi-régionale chargée des voies navigables sur les trois régions Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, ainsi que de la mise en valeur patrimoniale et touristique.

Guy SENTENAC le 25 Avril 2012

A partir d'aujourd'hui, je n'autorise plus l'association Pais Nostre à utiliser mon travail comme il a déjà été fait sans mon autorisation.