Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/05/2012

Éolien, POUR ou CONTRE? On ne va pas se faire la guerre!

Éolien, POUR, CONTRE? On ne va pas se faire la guerre!

 

J'ai écrit un billet sur ce que je pense de l'impact des éoliennes sur le tourisme et le patrimoine paysager. Mais cela ne veut pas dire que je suis anti éolien ni que je fasse la guerre à ceux qui pensent l'inverse  de ce que j'ai pu exposer.

Je remercie les personnes qui ont commenté car les blogs sont faits pour partager un espace de connaissance et non pas pour faire part de leurs désaccords ou pire pour s'engueuler ou se faire la guerre .

999.jpgAnti éolien, je ne le suis pas en effet. Dès qu'il y a désaccord, on veut absolument partager les camps entre anti ou pro, puis, comme tout est régi maintenant par des sondages, après on cherche quelle est la part de "ANTI" et la part de "PRO". Mais comme ni anti, ni pro ne connaissent le but du sondage, nous en resterons toujours à des chiffres manipulés. J'essaye de faire part des raisons qui font que l'éolien m'agace et je n'essaye surtout pas de convertir qui que ce soit à mes idées.

On m'a gentiment fait savoir l'existence de l'éolien au Danemark, pays qui a su par de multiples exemples, adapter l'éolien. Adapter me semble être le meilleur verbe à utiliser car je n'ai pas voulu utiliser "imposer", imposer comme il se passe en France ou dans d'autres pays.

Voici donc le commentaire:

"Je viens de me rendre au Danemark. Il y a pas mal d'éoliennes mais, contrairement à la France, aucunes lignes électriques ou poteaux téléphoniques en vue. Tout est enfoui. Les paysages sont particulièrement protégés. Les éoliennes ne sont pas rassemblées en parcs industriels mais disséminées. Du coup, leur impact est plus que minime. Personnellement, je préfère une éolienne à une ligne à haute tension, pourtant si nombreuses à zébrer l'horizon ou à gâcher les photos !"

Je suis parfaitement d'accord avec ce point de vue, sauf qu'ajouter des éoliennes aux lignes à haute tension ou autres édifices , n'est pas forcément une bonne idée pour notre tourisme. Afin de connaître la politique énergétique au Danemark, je me suis tourné vers des Danois que j'ai l'habitude de côtoyer lorsque je me trouve à Bruxelles et voici leurs commentaires.

998.jpgLa grande différence entre Danemark et France quant à l'acceptation ou non de pylônes, réside dans l'actionnariat. Au Danemark, de nombreux habitants sont actionnaires dans les "sociétés du vent" Danoises (entre 100 000 et 150 000 familles), ils trouvent donc un intérêt supplémentaire dans l'édification des éoliennes. Bien souvent, au début de l'éolien, c'était les habitants ou les municipalités qui demandaient l'installation et participaient au financement. Alors qu'en France, comme d'habitude lorsqu'il y a de l'argent en jeu, ce sont des Sociétés (bien souvent à capitaux étrangers), qui imposent leurs lois et imposent les pylônes au gré de leurs fantaisies. Concernant l'enfouissement des lignes électriques et téléphoniques, le Danemark est un pays extrêmement plat avec un point culminant à 173 mètres. Ceci engendre des coûts de réalisation moindres comparé à ce qu'il faudrait pour réaliser l'enfouissement en France. Les coûts d'enfouissement feraient immanquablement exploser les prix de l'électricité. Quant au mitage des paysages, les Danois ne sont pas favorables à la dissémination et préfèreraient, eux aussi que les éoliennes soient rassemblées. C'est pourquoi ils sont très favorables aux parcs éoliens off-shore qui se construisent actuellement, limitant l'expansionnisme terrestre . Il faut peut-être rappeler ici que le Danemark possède les plus grands parcs off-shore du monde avec la Grande-Bretagne. Ils construisent actuellement un parc qui procurera 600 MW alors qu'ils possèdent déjà 4 parcs d'environ 200MW chacun.

 

J'espère que ce petit explicatif fera comprendre que les efforts à faire, ne viennent pas de nous, ANTI ou PRO, mais de ceux qui cherchent à imposer en dépit des paysages, des Parc Nationaux, des monuments classés, de la faune et de la flore.

     

14/05/2012

Friche industrielle ou poubelle, l'Aude doit choisir!

Saint du jour :                   Saint Mathias

Contrepèteries :             L'astronome a orienté son job vers les profondeurs zénithales

                                               C'est des pulls de quoi?

                                               Quand il gèle, je mets une rouste à mes mouflons

                                               Pilule qui soulage la gène           

Dicton Français :              En guerre comme en amour, pour finir il faut se voir de près.

Dicton Juif :                       L'audace est une royauté sans couronne

Dicton Africain :              La maladie d'amour ne contamine pas l'ennemi

Proverbe Chinois :         Connaître son ignorance est la meilleure part de sa connaissance

Dicton du jour:

La dictature c'est "ferme ta gueule"

et la démocratie c'est "cause toujours"

 

 

Friche industrielle ou poubelle, l'Aude doit choisir!

 

Lorsqu'on regarde la carte des implantations de ZDE (Zones de Développement d'Éoliennes), on peut s'apercevoir le mitage progressif de l'ensemble du territoire Français et particulièrement dans les zones ventées comme la Bretagne, la Normandie, Nord et Aude Cévennes.

 

999.jpg

998.jpgUne première petite victoire dans cette course effrénée aux pylônes disgracieux, le Mont Saint-Michel a été "gracié" mais au prix de quels efforts. Ne considérer que le profit immédiat sans regarder la qualité de vie des habitants, voila la règle actuelle pour implanter des éoliennes. Dans quelques années, la France entière ne sera plus qu'une immense friche industrielle.

 

Mais voila, l'autre danger pour ces mêmes habitants réside , encore pour un profit immédiat, dans l'extraction de ce qui appelé les gaz ou huiles de schiste. Déjà, certaines régions des États-Unis d'Amérique ressemble à d'immenses poubelles ou l'eau est polluée et les paysages dévastés.

 

Alors le choix paraît simple pour vous tous qui habitez l'Aude, pays béni par les Dieux de l'énergie: devenir une friche industrielle ou devenir une poubelle. A moins que vous ne vouliez devenir une poubelle au milieu d'une friche industrielle. L'éolien et les gaz de schiste vont causer beaucoup plus de dégâts que ne provoquerait le nucléaire mais il y a tellement d'argent en jeu que la santé et le bien-être des Français, on s'en moque.

 

997.jpg

 

Que nous ayons des besoins en énergie, tout le monde s'en rend compte et même ceux appelés ANTI. Mais ne vaudrait-il pas mieux maintenant chercher à diminuer le besoin en énergie et également à récupérer certains minerais et minéraux que nous avons gaspillés plutôt que de massacrer le peu qu'il reste.  

 

27/04/2012

Sud de France et Aude de demain; Est-ce ce que vous voulez?

Ces deux cartes ont été élaborées en fonction de mes connaissances et uniquement en fonction de mes connaissances des projets et des réalisations connues à ce jour. Il se peut qu'elles soient faussées par les manques de ce qui, chaque jour, apportent à nos paysages et à notre patrimoine, une laideur environnementale et une pollution séculaire. Je n'ai pas fait figurer le nucléaire car par chance notre région grand sud ne compte qu'une seule centrale nucléaire visible sur la carte, celle de Golfech.

Vous pourrez ainsi juger comment l'État partage et vend les bijoux de famille aux grands groupes du CAC40 et je crois inutiles de faire de plaus amples commentaires sur la situation du Sud de la France en général et de l'Aude en particulier.

Aude de demain.jpgSud France.jpg

En ce qui concerne Vinci, il s'agit des autoroutes  mais aussi de tout ce qui les entourent, restaurants, radio, entretiens et de quelques aéroports qu'ils ont en point de mire mais qui ne sont pas notés.

Pour VEOLIA, les voies d'eau sont leur priorité et le canal des Deux Mers est leur priorité, mais des aéroports sont également leur propriété et d'autres tels Bordeaux, Toulouse ou Montpellier doivent être mis à la disposition du privé très prochainement par le gouvernement. Alors qui de Vinci ou Veolia? On avait annoncé l'abandon de Veolia transports, mais qu'en est-il. Les transports fluviaux ne sont-ils pas inclus dans les transports??? 

EDF tel France Telecom avec les communications, va profiter petit à petit de toutes les subventions gouvernementales données aux énergies dites renouvelables. Il y a eu paraît-il ouverture vers d'autres entreprises. Oui mais, n'avez-vous pas comme un petit air de déjà connu? France Telecom a ouvert les réseaux aux entrerises privées et il y a eu pléthore de sociétés telles Tele2, Alice, Aliceadsl, etc... mais toutes ont été rachetées et maintenant nous avons Orange, Neuf Telecom  du groupe France Telecom et oh surprise! Bouyques et Free. Il en sera exactement de même pour l'énergie électrique. Après avoir ouvert le marché au privé, toutes les sociétés seront rachetées avec des plus-values pour les petits malins qui ont senti le vent tourner ou qui étaient au courant de l'affaire. Déjà EDF, GDF et AREVA ont racheté les petites entreprises et continuent à le faire. Toutes les subventions généreusement données pour l'éolien vont progressivement rentrer dans le giron de EDF.

TOTAL quant à lui est serein, le sous-sol de la France entière va lui être attribué pour le gaz de schiste. Quand on peut voir ce qu'il se passe aux Etats-Unis, nous avons tout à craindre pour notre air, notre eau, nos sols et notre qualité de vie et à ce sujet, j'aimerais donner un grand merci à un imbécile qui a signé les permis: Monsieur Jean-Louis BORLOO.

La voila notre France de demain! Le tourisme ne passera plus.