Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/05/2012

Croissance? Oui, mais quelles sont les solutions envisagées?

Saint du jour :                 Saint Didier                       

Contrepèteries :             Cette presse est spécialiste du foot

                                           Si j'étais papier, j'aimerais les poncifs

                                           Quel dommage de laver pareille robe à l'usine

                                           Que de peine me fait votre malice                                                        

Dicton Français :             C'est trop d'aimer quand on en meurt

Dicton Juif :                      Le travail le plus pénible, c'est l'absence de travail

Dicton Africain :              C'est celui qui a pété, qui a le cul chaud

Proverbe Chinois :          Le sage ne dit pas ce qu'il fait, mais il ne fait rien qui ne puisse être dit

Dicton du jour :

Il ne sert à rien à l’homme de gagner la Lune s’il vient à perdre la Terre

François Mauriac

 

 

Croissance, oui mais quelles sont les solutions envisagées?

 

999.jpgCroissance, vous avez dit croissance, nous n'entendons plus que ce mot: Croissance! Auparavant personne ne voulait prononcer ce mot, c'était apparemment l'omerta, même Barack Obama n'osait l'employer. A croire que la seule volonté d'un couple franco-allemand interdisais au monde de parler de cette sacro-sainte "CROISSANCE".

Certes, tout le monde rêve de croissance, de recul du chômage, de pouvoir d'achat retrouvé, mais quelle croissance pouvons-nous espérer? Une croissance durable ou une croissance illusoire comme celle (on oublie vite) qu'on nous promettait juste après la crise des subprimes en 2008.

Depuis de nombreuses années, il a été tenté de relancer la croissance par les dépenses publiques, achats aidés, emplois aidés, aides aux entreprises, mais qu'est-ce que cela a rapporté? Tout a échoué et même a augmenté de manière exponentielle l'endettement public. Maintenant, tout le monde s'attend à voir revenir le temps des subventions mais l'État ne peut plus se le permettre et il serait illusoire de revenir à un système qui a montré ses dangers. La seule et durable solution réside dans des réformes en profondeur, réformes structurelles et réduction des dépenses publiques.

Relancer la croissance sera un véritable numéro d'équilibriste aussi bien pour la France que pour l'Europe qui devra elle aussi réformer et limiter les dépenses alors qu'elle n'en prend pas le chemin. Le retour à la croissance passe par la création d'entreprises et d'emplois et non pas en délocalisations qui se sont accélérées. Elle passe également par une généralisation des accords professionnels jusqu'alors adaptés branche par branche au gré des syndicats, il n'est qu'à voir l'application des 35 heures et les inégalités des retraites.

998.jpg

Il est curieux de constater que les périodes de chute du PIB correspondent

au septennat de Giscard puis

au quinquennat de Sarkozy.

 

Baisser les dépenses publiques, accroître l'efficacité des administrations publiques en maîtrisant leurs dépenses sans pour autant accroître le chômage, il faudra savoir prendre les bonnes mesures.

Diminuer les dépenses courantes de l'État sans diminuer les dépenses d'investissement, ceci signifie qu'il faudra maîtriser les salaires des fonctionnaires, les dépenses de santé, les dépenses locales, aligner le public sur le privé et non l'inverse.

Mais si on a parlé croissance pendant la période électorale, il n'a jamais été expliqué la manière d'y arriver et il se pose une question primordiale: "Est-ce que les Français ont compris les enjeux et la route à suivre?". RIEN N'EST MOINS SUR!!

  

22/05/2012

Monuments Français classé à l'UNESCO: Attention danger!

Saint du jour :                 Saint Emile

Contrepèteries :             Martine fonce à travers les rues vides

                                           Aucunhomme n'est jamais assez fort pour ce calcul

                                            Le touriste admire l'écusson de la Suisse

                                            Marquise, je vous confie la chasse

Dicton Français :              Fille qui prend se vend ; fille qui donne s'abandonne

Dicton Juif :                       La maison fermée au pauvre s'ouvrira au médecin

Dicton Africain :              L'erreur n'annule pas la valeur de l'effort accompli

Proverbe Chinois :         Ce n'est pas la richesse qui manque dans le monde, c'est le partage

Dicton du jour:

 

Celui qui croit qu’une croissance infinie peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou ou un économiste

Kenneth Boulding

 

 

Monuments Français classés à l'UNESCO: Attention danger!

 

Nous avons dans nos régions du Sud de la France de nombreux monuments ou sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Actuellement et après le classement  en 2011 des Causses et Cévennes ainsi que des sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes (multi national), la France compte 37 sites et monuments classés ainsi que 35 autres soumis à Liste indicative.

On pourrait se dire que ce label UNESCO protège nos monuments et il existe une multitude de conventions, chartes ou autres engagements qui pourraient nous laisser à penser que la protection est maximale:

Convention concernant la protection du Patrimoine mondial culturel et matériel du 16 Novembre 1972

Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial.

Charte pour la gestion des biens français indcrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO du 20 septembre 2010

Code Français du Patrimoine

etc....

998 st-michel.jpgEt pourtant, beaucoup de ces monuments et sites sont en danger. Ni l'État, ni les collectivités, ni les Entreprises Publiques responsables ne prennent en compte leur présence avant que de construire, qui des éoliennes, qui un lotissement, qui une salle de spectacles, quand ce n'est pas un abandon total d'entretien et de restauration.

Des exemples? Le Mont Saint-Michel pour lequel des mesures commencent à être prises afin d'éliminer les éoliennes de la vue de ce site après intervention de l'UNESCO. Le site de Vézelay est à son tour menacé par la proximité d'éoliennes polluant le paysage. Le réseau des sites majeurs de Vauban voit différents problèmes liés à des permis de construire. Le Mont Perdu dans les Hautes-Pyrénées connaît de graves 999 vézelay.jpgproblèmes d'intégrité du site. Et dans notre région, que dire de la Cité de Carcassonne et du Canal du Midi. On parle des éoliennes et du Mont Saint-Michel, mais êtes-vous allé voir le paysage depuis les remparts de Carcassonne? Bientôt ce sera une forêt d'éoliennes en lieu et place des forêts de la montagne Noire. Quant au Canal du Midi,  lui, il a droit à toutes les attentions. Des projets éoliens à proximité de son cours et en particulier à la prise d'Alzeau, aux Cabanelles proche des rigoles, en face de Roubia, tout cela dans l'Aude. Des lotissements proches de la cuvette, une salle de spectacle à Béziers à 20 mètres des platanes. Et pour couronner tout cela, le manque d'entretien qui entraîne de plus en plus de problèmes de navigation suite à un envasement excessif et le problème jamais résolu de la maladie des platanes et qui ne sera jamais résolu par les Voies Navigables de France.

Ah si! On a pu lire dernièrement, deux très jolies annonces, deux de plus. Monsieur Alain Chatillon va présenter son rapport commandé par Monsieur Fillon. N'est-ce pas trop tard? Deuxième annonce, le "Club des mécènes du Canal du Midi" va être officiellement lancé en Juin 2012, ouvert au grand public. C'est fou le nombre de Club de Mécènes qui va bientôt exister. Pour information, un autre site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, le "Réseau des sites majeurs de Vauban", a lancé un appel au mécénat, pour des montants nettement inférieurs aux 220 millions d'euros demandés pour remplacer les platanes du Canal du Midi.

 

200 carcassonne éolien.jpg

La Montagne Noire depuis la Cité de Carcassonne

Il paraît qu'on ne voit pas les éoliennes!

Alors, plutôt que sans cesse chercher de l'argent dans les poches des contribuables ou dans les caisses des entreprises, ne pourrait-on pas, enfin, avoir le minimum d'intelligence d'arrêter de faire n'importe quoi, n'importe ou et sans se soucier des lois et de l'avenir!

20/05/2012

Nadine MORANO: Croyez-vous qu'elle soit atteinte de la rage?!!!

Madame Nadine MORANO:

Ex-Ministre en recherche d'emploi. Se présente à Toul pour essayer de se faire élire députée.

999.jpg

 

Il paraitrait qu'elle a été Ministre de Nicolas Sarkozy. Peut-on s'interroger sur sa vie, son œuvre, car elle ne semble pas avoir fait beaucoup de vagues de ce côté là. Ah si, peut-être en ayant occasionné un accident lors d'un déplacement avec son véhicule ministériel, en voulant se rendre trop rapidement à un lunch sans doute!

Tout d'abord Secrétaire d'État chargée de la Famille puis de la Famille et de la Solidarité, on ne peut pas dire qu'elle ai fait parler d'elle pendant ces 4 années, ce qu'on peut appeler un Ministère transparent. Puis vient la grande époque Moranienne, pendant laquelle on entend parler d'elle mais sans jamais savoir si elle est toujours Ministre. Des phrases assassines, des remarques, quolibets, quelques frasques tels le fameux accident, les chiffres gonflés du RSA, le licenciement d'une vendeuse à Nancy, sinon le calme plat. Et pourtant elle était encore Secrétaire d'État mais chargée de l'Apprentissage et de la Formation Professionnelle. Question: était-ce de SON apprentissage dont il s'agissait car il a fallu ses multiples esclandres et remarques pour que chacun aille vérifier si elle était toujours au gouvernement.

998.jpgDonc, comme Ministre = zéro mais maintenant, elle, qui comme Ministre, savait se taire, n'en finit plus de trouver à redire, à faire des remarques. Madame Nadine Morano, lorsque vous dormiez dans vos Ministères pendant ces 5 ans, les autres ne vous ont pas empêché de dormir! Alors maintenant ne cherchez pas des poux dans la tête de gens qui viennent tout juste de prendre leurs fonctions. Tout vous est sujet à remarque, les salaires ministériels (en faisant une erreur dans le nombre de Ministres), le jeans de Cécile Duflot, Madame Trierweiler, Hollande au G8,...

Il faut croire que cela plait à vos électeurs de Toul d'avoir une journaliste de Gala comme Députée.