Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/04/2012

Canal du Midi: platanes et Platanor, pourrait-on nous expliquer l'embrouille!

Saint du jour :                 Saint Fulbert

Contrepèteries :             Attention le pont va casser

                                           Basculer sur le terrain de l'enquête

                                           A veaux sensibles, pis délicats

                                           C'est un fâcheux problème de math                                                    

Dicton Français :             Fais-toi mouton, le loup te mangera.    

Dicton Juif :                      S'il te faut compter avec un homme, tâche que ce soit un honnête homme

Dicton Africain :              L'héritier du léopard hérite aussi de ses tâches

Proverbe Chinois :          Gagner un procès, c'est acquérir une poule en perdant une vache

Dicton du jour :

Le monde n'est pas gouverné par des imbéciles, mais il n'y a que les imbéciles qui se flattent de pouvoir gouverner.

Alfred Capus

 

 

Canal du Midi: platanes et Platanor, pourrait-on nous expliquer l'embrouille!!

 

Comme promis dans un précédent billet, nous vous montrons les objets du délit. A savoir des platanes qui se trouvent le long du Canal du Midi, proches de Trèbes en un lieu proche du hameau de Saint-Joulia. Ce sont des habitants de ce hameau qui ont témoigné de ce cas qu'il faudrait maintenant nous expliquer.

 

11.JPG

 

Voici les objets du délit!

 

Alors si nous en revenons aux faits en respectant la chronologie telle qu'annoncée sur les différents sites Internet. N'étant aucunement scientifique, je ne fait que relater ce qu'il m'est donné de lire.

En Août 1944 pendant le seconde guerre mondiale, un champignon se serait introduit sur notre territoire sans autorisation. J'ai même pu lire sur un blog, certainement une personne présente ou bien informée, c'était le 15 Août 1944, cette personne n'a pas été jusqu'à préciser le numéro inscrit sur la caisse de munitions infectée.

A partir de 1978, l'alarme est donnée en Provence et l'INRA commence ses analyses. La maladie va se répandre en Suisse et en Italie.

Silence radio jusqu'à 1989 date à laquelle Mr Vigouroux fait un point sur ses recherches.

En 1990 aurait débuté une collaboration entre un chercheur Américain, Mr Mc Cracken. Si je dis aurait, c'est que différentes versions ont fleuri sur les blogs internet. Les uns disent qu'un chercheur aurait donné à Mr Vigouroux une poignée de plants. Cela fait partie des fausses informations dispensées par des personnes avides d'en rajouter.

13.JPGPuis à nouveau, silence radio. Apparemment des recherches subventionnées pas le Conseil Général du Vaucluse et de l'État auraient été menées à partir de 1990.

Le 10 Avril 2001, mise en redressement judiciaire de la pépinière Rouy-Imbert.

Début 2003 obtention du brevet Platanor Vallis Clausa (référence La Marseillaise).

Le 18 Mars 2003, plan de redressement de la société Rouy_Imbert.

Officiellement, 2006 début de l'épidémie du chancre coloré sur le Canal du Midi. Officiellement car le Ministère de l'Écologie en parlait déjà en 2005, alors qui croire.

2011 explosion de l'épidémie, explosion des articles de presse, des billets sur les blogs et surtout des déclarations politiques.

Le 24 Novembre 2011, Madame la Ministre Kosciusko-Morizet officialise en plantant un arbre, l'achat massif de Platanor à la Société Rouy-Imbert.

Il aura donc fallu officiellement 27 ans pour obtenir un clone résistant et l'obtention d'un brevet juste avant que ne se déclare l'épidémie sur le Canal du Midi (officiellement bien sûr) . N'étant pas chercheur, je ne peux mettre en doute mais mon étonnement est de deux sortes: premièrement pourquoi avoir seulement cherché un clone et non pas un traitement pour enrayer l'épidémie, deuxièmement que vient faire une société en redressement judiciaire au moment du dépôt du brevet? Jusqu'à présent, je n'ai pu trouver les réponses à ces deux questions. Toujours est-il qu'il semble qu'on sache préparer sa retraite dans certains établissements publics.     

12.JPGMaintenant que vous avez pu lire cette chronologie dans l'épidémie du chancre coloré dont tout le monde parle depuis début 2011, nous allons donc passer à nos arbres miraculeux du bord du Canal du Midi. Les habitants qui se sont exprimés, habitent les lieux depuis plus de 60 ans pour l'un et plus de 40 ans pour l'autre. Ils se sont exprimés librement et ce sont eux qui ont spontanément raconté ce qui suit.

La date n'est pas certaine, c'était entre 1988 et 1990, des platanes étaient malades 2 ou 3 semble-t-il. Les traces sur les troncs étaient les mêmes que sur les platanes atteints par le chancre coloré actuellement. Un jour les platanes malades ont été abattus ainsi que les platanes voisins, en tout une dizaine ou une douzaine de platanes. A partir de cet abattage effectué sans aucune mesure anti prophylactique particulière, aucune plantation n'a été effectuée et aucun soin particulier apporté à la zone en question. Et pourtant, nous vous offrons les images de platanes d'une vingtaine d'années, bien portants même s'ils ont poussé de manière anarchique, deux, trois et plus de rejets étant repartis des souches laissées sur place. Chose encore plus curieuse, 3 autres platanes ont été abattus 100 mètres plus loin, non pas à cause d'une maladie mais à cause d'un écobuage sauvage, rien n'est reparti de ces souches qui pourrissent sur place.

15.JPGAlors, que faut-il croire, qui faut-il croire? A-t-on fait le nécessaire pour enrayer l'épidémie? Qu'est venu faire la société citée plus haut? Pourquoi le fruit de recherches subventionnées ne profitent-elles pas à ceux qui subventionnent?

Tant que j'y étais, j'ai pu admirer la rare efficacité de ceux qui entretiennent les berges du Canal du Midi. Les platanes miraculeux sont au milieu d'une véritable forêt vierge de broussailles en tout genre. Jamais personne ne vient entretenir les berges et toute cette partie du canal pourtant sur la zone dont les Voies Navigables de France sont gestionnaires. Mais de cette gestion et de cet entretien, nous allons en parler dans un autre billet.

 

Pourrait-on nous dire pourquoi l'épidémie a été connue seulement en 2006, alors que le Ministère de tutelle en parlait en 2055 et qu'on abattait des arbres entre 1988 et 1990? Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans les déclarations et dans la gestion de cette épidémie.

 

Guy SENTENAC le 10 Avril 2012

08/04/2012

VNF: Le Canal du Midi n'est malheureusement pas le seul à ne pas être entretenu.

VNF: Le Canal du Midi n'est malheureusement pas le seul à ne pas être entretenu!

 

Cela fait plusieurs années que l'envasement est un fléau pour les canaux Français. Dans un billet, le problème de cet envasement a déjà été abordé en détail. J'ai pu lire l'article de l'Indépendant concernant l'envasement du canal de la Robine et l'interdiction de naviguer partielle du coche d'eau La Tramontane. Ce problème n'est malheureusement que la conséquence de la fuite en avant des Voies Navigables de France et de leurs mensonges sur l'entretien.

Cela fait 50 ans que le Canal du Midi n'est plus entretenu correctement et depuis la création des VNF, plus entretenu du tout.

Le malheur, c'est que les canaux du Midi, de la Robine et de Garonne ne sont pas seuls et que c'est l'intégralité d'un réseau fluvial qui est à l'abandon. La preuve en est donnée par l'article de la Voix du Nord:

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Saint_Omer/actualite/S...

20.jpg

 

démontrant que les canaux du Nord ne sont pas mieux lotis que ceux du Sud. Le canal d'Arques à Saint-Omer est tellement bien entretenu, qu'il en est même obstrué par les vases, 2 mètres de vase pas endroit, oui, vous avez bien lu. Et la réponse des VNF, "REFUS DE PARTICIPER AU FINANCEMENT".

VNF refuse donc toute participation dans des situations de mauvais entretien qui lui sont imputables, mentent sur les situations et sur les chiffrages, continuent à ne pas entretenir correctement comme le prouvent les travaux de replantation, par exemple.

Et le meilleur du meilleur, Les VNF ont été proposées pour obtenir le trophée Européen du développement durable pour son action dans la biodiversité. MAIS DE QUI SE MOQUE-T-ON????

 

06/04/2012

Canal du Midi: NKM s'est bien foutu de notre gueule!!

Contrepèteries     Madame, votre caniche sent le moka

                                   Librairie à Bourg-la-Reine

                                   Les informaticiennes ont l'habitude de compiler le C

                                   Mademoiselle, vous n'avez que vos petits pois pour dîner

Dicton Français      Comme la plume au vent, femme est volage

Dicton Juif :              Aime celui qui te dit tes défauts en privé

Dicton Africain :      Quiconque se soucie de vous, vaut plus que votre parent

Proverbe Chinois  Cultive en toi ce qui te le permet

Dicton du jour :

Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir

Abbé Pierre

 

Canal du Midi: Pour le mécénat NKM s'est bien foutu de notre gueule!!

Personne n'a oublié cette journée du 24 Novembre 2012 et la plantation d'un "Platane Or" par NKM (Nathalie Kosciusko-Morizet) ainsi que toutes les promesses qui ont été faite ce même jour. Nous ne reviendrons pas sur les mensonges de NKM ni sur l'incompétence des VNF (Voies Navigables de France) dont nous avons déjà parlé. Nous ne parlerons pas non plus du pied posé par VEOLIA sur le Canal du Midi à Capestang Poilhès avec promesse faite dans les journaux que leurs avocats feront respecter les engagements pris lors de l'inscription au Patrimoine de l'UNESCO, il faut simplement espérer que ce ne sont pas les mêmes avocats que ceux qui ont accepté la construction du Zinga-Zanga à Béziers à 20 mètres du canal sur la zone sensible (par exemple).

 

02.jpg

Non, aujourd'hui c'est un coup de gueule contre NKM , la famille Sarkozy et la politique du mécénat. NKM le 24 Novembre puis VNF par l'intermédiaire de son porte-parole Monsieur Jacques Noisette, se sont fait l'écho du projet de mécénat et de la recherche de mécènes, paraît-il très difficile à trouver, ce que nous avons déjà dit de nombreuses fois. Un grand effet d'annonce pour dire que les VNF ont créé l'Association des mécènes du Canal du Midi, ces mêmes mécènes pour lesquels des Sociétés Toulousaines sont payées depuis deux ans pour en chercher, mais sans aucun succès. Peut-être ces personnes feraient mieux de se taire car pendant le même temps (en date du 01 Décembre 2011) puis actuellement remis au goût du jour, nous avons pu apprendre que les grandes entreprises françaises (celles qui n'ont pas d'argent pour les salariés et le Canal) par l'intermédiaire de l'EPADESA (Etablissement Public d'Aménagement La Défense Seine Arche) se sont engagées pour une somme entre 50 et 100 millions d'euros pour la restauration d'une partie de Pompéi. Cette subvention viendra en complément d'une subvention Européenne de 105 millions d'euros ainsi que de subventions venant des grandes entreprises de Naples. Pour la petite histoire, l'EPADESA est cet établissement public pour lequel avait été proposé un certain Jean Sarkozy pour en devenir Président en lieu et place de Monsieur Devedjian, c'est finalement Madame Joëlle Ceccaldi Raynaud Maire UMP de Puteaux, grande amie de l'actuel Président qui avait été nommée.

02.jpgAlors ce qui est possible pour Pompéi ne l'est pas pour le Canal du Midi, monument reconnu dans le monde entier, le deuxième monument par sa longueur après la grande muraille de Chine. Les grandes entreprises françaises vont donner de l'argent pour un monument Italien mais ne sont pas capables d'en donner pour un monument français. Serait-ce à dire que nos monuments n'ont 03.jpgaucun intérêt? A moins qu'il ne soit reconnu que le Canal du Midi est un monument Occitan et non Français ce qui expliquerait son manque d'intérêt par nos politiques et chefs d'entreprises. Va-t-on être obligé d'aller chercher des subventions à l'étranger pour le Canal puisqu'aucun mécène Français n'est capable de donner. Enfin une dernière question d'importance démontrant l'incurie d'une classe politique décadente: Pourquoi des subventions de l'Europe pour Pompéi et rien pour le Canal, l'État et les collectivités ont-ils demandé quelque chose à l'Europe? Pourquoi l'UNESCO joue-t-il le rôle de facilitateur pour Pompéi et pas pour le Canal du Midi???!!!

Un petit dernier pour la route, pourquoi est-il annoncé sur internet, 1000 euros pour l'achat d'un platane Platanor et qu'aux restaurateurs qui ont été démarchés pour le mécénat, il a été annoncé 400 euros!!?? C'est peut-être le même système d'annonce que pour le coût global des travaux annoncés à 100 millions puis 160 et enfin 200 millions. 

Canal du Midi, Pompéi

même combat!