Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/05/2012

Le Sud de la France! On en parle ou on le fait!!

Le Sud de France! On en parle ou on le fait?

 

sud de france,occitan,association,24 mai,narbonne,la tragédie comiquePourquoi cette question? Pour une fois, je ne m'en prendrai pas aux politiques mais à tous ceux qui se prétendent défenseurs de la cause et de la la culture du Sud de la France, qui se disent Occitans par exemple et qui, pour seules actions, se mettent un micro sous le nez ou un drapeau sur l'épaule, voir se font prendre en photo et en famille pour être dans le journal. Est-ce cela vouloir protéger nos régions, est-ce que ces flots de paroles insipides et inutiles résoudront les problèmes de nos régions?. Est-ce que réunir quelques politiques locaux pour leur faire dire ce qu'ils ont envie de dire sur le sujet de l'Occitan, de la culture, du patrimoine matériel ou immatériel, va résoudre les problèmes régionaux?

NON!!!

Des paroles, des paroles et toujours des paroles, des réunions, des colloques, des bavardages devant 10 personnes pas plus, mais mille regrets, protéger c'est agir, protéger c'est répondre par des actes, protéger et prendre un parti, ce n'est pas seulement quelques mots en Français ou en Occitan sur le coin d'une table d'un café, comme le font malheureusement des associations qui se disent actives et protectrices.

Dire "Je ne veux pas", dire "je refuse" ou parfois ne rien dire et parler à mots couverts, ne sert strictement à rien. Lorsqu'on refuse sans jamais rien proposer, c'est pisser dans un fifrelin, ou un violon diraient d'autres personnes.

sud de france,occitan,association,24 mai,narbonne,la tragédie comiqueLe 24 Mai, par exemple, à Narbonne, une association organise une réunion ou se battront quelques personnes en mal de reconnaissance face à des femmes et hommes politiques certainement et même sûrement de bonne volonté, surtout l'un d'entre eux qui se veut résolument sympa, moderne et volontaire (à vous de deviner quel est cet ancien rugbyman!). Dès le départ, les dés sont pipés car parmi les personnes autour de la table, l'un d'entre eux n'est que suppléant, alors que tous les autres sont candidats, et en plus il fait partie de l'association qui organise la soirée, là encore cherchez le Vert qui se trouve dans  la pomme. Et pour cette réunion, dont les journaux locaux vont immanquablement se faire l'écho, avant et après, à   l'appel du Président de cette association qui est journaliste lui-même, on vous dira que de nombreuses personnes étaient présentes (fadaises), que le dialogue a été constructif (foutoire). Ou seront les propositions ? Ou seront les actes? Que restera-t-il d'une soirée sans relief faite pour que quelques-uns se glorifient d'avoir organisé une soirée sans sujet, sans résultat même pour les candidats qui auront eu la gentillesse de répondre présents! Et surtout ne confondez pas avec le spectacle de "La tragédie Comique" qui est un superbe spectacle de très bonne qualité et pour un prix très abordable et qui aura lieu la même soirée.

Plutôt que de faire perdre du temps à toutes les personnes de bonne volonté, certains feraient mieux de rester auprès de bobonne, cela ne leur rapportera rien de plus mais bobonne saura ou leurs maris passent leurs soirées!

Les gens peuvent être 10, 50, 1000, 30.000, ils ne représentent rien s'ils n'ont rien à proposer.  Mais heureusement, tous ne sont pas comme ces porteurs de drapeaux et veulent vraiment que leur culture et leur langue continuent à vivre!

 

25/04/2012

Canal du Midi et VNF c'est je t'aime moi non plus!!

Saint du jour :                   Saint Marc                         

Contrepèteries :             Les jeunes filles romanesques adorent les nids à verdures

                                           Les ponts de Cologne sont immenses

                                           Ma dactylo n'a que faire de votre porte-mine

 Dicton Français :            Ne sait point pardonner qui ne sait punir.

Dicton Juif :                      N'enseigne pas à ton père comment faire des enfants

Dicton Africain :              La persévérance est un talisman pour la vie.

Proverbe Chinois :          Plus le méchant est riche et honoré, plus l'extinction de sa race est assurée

Dicton du jour :

Quand la société serre les fesses, les espaces de liberté rétrécissent

Roland Topor

 

 

Canal du Midi et VNF c'est je t'aime moi non plus!

Je suis de plus en plus amusé à la lecture, chaque jour, des articles qui se rapportent aux VNF et au Canal du Midi. Amusé, comprenons-nous, non pas par l'état du monument qui empire de jour en jour, non pas par les nouvelles alarmantes d'envasement ou de mauvais état, non, par les nouvelles toujours aussi optimistes de la part des VNF. Car pour ceux qui s'intéressent aux deux sujets, tout baigne comme on dit si bien, il n'y a pas de soucis à se faire.

50.jpgMais rassurez-vous braves gens, le Canal du Midi, le Canal de la Robine, le Canal latéral à la Garonne ne sont pas les seuls à être mal entretenus, des voix s'élèvent du côté du Canal de Bourgogne, d'autres du côté de la Saône. Et que dire du canal d'Arques à Saint-Omer, le lit est tellement envasé (deux mètres par endroit) qu'une île s'est formée en son milieu, et lorsque le Syndicat Mixte de Gestion des Eaux local demande d'intervenir aux Voies Navigables de France, c'est un refus catégorique et raison invoquée "MANQUE D'ARGENT" j'oserais dire "Manque de liquidités". Pour la petite histoire, cet épisode d'envasement se passe pile en face de l'antenne audomaroise des VNF, lesquelles ne peuvent pas dire qu'ils n'étaient pas au courant.

 

Alors lorsqu'on lit au détour d'un site internet que les Voies Navigables de France sont nominées pour les trophées Européens du développement durable parce qu'ils préservent la biodiversité lors de la réfection des berges. De qui se moque-t-on?? Qui a pris cette décision de proposer les VNF? mais le Ministère de Madame Kosciusko-Morizet bien sûr!

51.JPG

52.JPG

Des exemples de biodiversité et d'entretien

vus par les VNF.

Cela vaut bien un trophée Européen.

Il est deux interrogations que je me fais en permanence: Comment les VNF gèrent le Canal du Midi? et Pourquoi les Conseils Régionaux disent-ils ne pas vouloir donner à la place de l'État propriétaire alors qu'ils le font quand même?!!

Pour la première question, il faut tout de même admettre qu'il est difficile de restaurer et entretenir sans avoir le moindre sou du propriétaire. Mais d'un autre côté il faut se demander comment se fait la gestion des priorités. On a pu voir et je l'ai démontré dans un billet précédent que les VNF n'ont rien fait dans les temps pour l'épidémie du chancre coloré et qu'ils continuent à ne rien faire, à part Villedubert et Trèbes qui ont vu de nouvelles plantations, les autres communes n'ont rien vu venir (voir l'exemple actuel de Villeneuve-les-Béziers). Cette épidémie est connue depuis 1989  et non pas 2006 comme le disent les VNF. L'envasement, parlons-en, certains Narbonnais commencent à crier au scandale après avoir lu sur le journal local que le canal de la Robine était envasé. Moi qui habite à Toulouse, j'avais déjà prévenu de cet envasement après avoir vu l'état du canal dans sa période de chômage. Les VNF se contentent de retirer la vase sur des distances de 20 à 30 mètres lorsqu'un bateau commence à racler dangereusement le fond de la cuvette. Est-ce cela de la gestion? Et il en est de même pour tout ce qui touche les canaux du Sud-Ouest et du Midi.

Quant aux Conseils Régionaux qui ne veulent pas donner pour la restauration et l'entretien, sous le prétexte que c'est l'État qui est propriétaire, qu'ils ne nous fassent pas rigoler, il donnent quand même.  Des 53.jpgexemples? Le village de La Redorte dans l'Aude a décidé de refaire les berges du Canal du Midi dans son passage dans leur commune. Ce travail a été remarquablement bien fait et devrait être copié par d'autres. mais qui a payé? Comme vous le montre la pancarte: la commune 46%, le Conseil général Languedoc-Roussillon 28% et l'État 20% seulement. Un autre exemple, la restauration du pont-canal d'Agen sur le canal latéral de Garonne, qui sera entamée lors de la prochaine période de chômage, est financée par l'État à hauteur de 47% (4,575 M euros) et la Région Aquitaine 34% (3,412 M euros). Enfin un dernier exemple pour la route, VNF, la Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée et la ville d'Agde viennent de signer un partenariat d'aménagement d'un site de port fluvial le long du Canal du Midi (y a -t-il eu concertation avec l'UNESCO?), mais qui va payer? L'État via les VNF? cela serait très étonnant, les collectivités locales? Oh que oui!!!!

Et après, les Régions par l'intermédiaire de leurs Président, refusent de restaurer le Canal du Midi, quelle mauvaise foi! Mais le gagnant dans l'histoire, ce sont les Voies Navigables de France qui signent des partenariats sans avoir à débourser quoi que ce soit.

Vous comprenez pourquoi maintenant, j'avais proposé en Septembre 2011, lors d'une conférence de presse, la création d'une Entreprise Publique multi-régionale chargée des voies navigables sur les trois régions Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, ainsi que de la mise en valeur patrimoniale et touristique.

Guy SENTENAC le 25 Avril 2012

A partir d'aujourd'hui, je n'autorise plus l'association Pais Nostre à utiliser mon travail comme il a déjà été fait sans mon autorisation.

 

 

21/04/2012

Blogs et points presse: mode d'emploi. Peut-on y dire n'importe quoi?

Blog et points presse: Mode d'emploi. Peut-on y dire n'importe quoi?

 

Je lis beaucoup de blogs, plus ou moins intéressants mais le plus souvent écrits par des gens qui tentent de passer honnêtement des messages. Mais pour avoir eu dernièrement l'expérience du grand n'importe quoi organisé par une minorité de blogueurs qui n'ont rien à dire ou qui ne vérifient pas ce qu'ils écrivent, je fais part de mon dégoût à la lecture de certaines contre-vérités.

102.jpgToujours aussi fidèle à la défense du patrimoine et en particulier du Canal du Midi et du patrimoine du sud de la France, j'ai pu lire ce que j'appelle les "fantaisies d'une personne qui n'a rien à dire et qui en rajoute". Il existe suffisamment de sites internet ou l'on peut voir des descriptions et photos idylliques du Canal du Midi sans en rajouter, et pourtant un blog dénué de tout fondement, écrit en Mars 2012, vous décrit les travaux faits sur le canal sans qu'aucune vérification n'ai été faite. Il semble que le minimum, lorsqu'on reprend la multitude des informations de 2011 pour écrire en 2012, c'est de vérifier ce qu'on écrit, ce qui n'avait pas été fait.

Suite à ma réaction, un grand pourfendeur de la veuve et de l'orphelin, a cru bon d'étaler ses états d'âme sur internet en utilisant mon nom en clair, certainement un copain de l'écrivain indélicat. Mais ce grand pourfendeur ne voulant pas en rester là, reprend toutes mes idées sur internet mais aussi sur les journaux, tout en glissant ça et là des énormités. Qu'il reprenne mes idées, passons, je n'ai pas d'exclusivité, mais qu'on continue à démontrer une complète ignorance sur le Canal du Midi c'est une exagération que je tiens à corriger.

103.jpgLe 14 Avril 2012, à Capestang, a eu lieu une simili manifestation à laquelle avait été conviée la presse. Simili manifestation car seules se sont déplacées 6 personnes dont 4 d'une même famille posant avantageusement pour le photographe. Lors du point presse il a été annoncé, outre ce que j'avais déclaré lors d'une conférence de presse en date du 29 Septembre 2011, un certain nombre de fadaises en particulier sur les édits royaux encore en vigueur. Je conseille à la personne ayant fait ces déclarations de tourner 7 fois la langue dans sa bouche avant que de parler et de vérifier ses informations. Il est vrai que reprendre à son 101.jpgcompte le travail de 3 ans d'un autre, n'est pas chose aisée. Alors peut-être faudrait-il que ce représentant de l'association Pais Nostre, lise le "Code Général de la propriété publique", partie législative, deuxième partie, livre premier, titre II, chapitre IV, section 2, sous-section 4 article L2124 du 24 Février 1996 et traitant des dispositions relatives au Canal du Midi, il pourra ainsi vérifier les énormités qu'il a pu faire écrire à des journalistes de l'Indépendant, La Dépêche du Midi et de Midi Libre.

Une manif très réussie

Cela remettra peut-être également en question, certains points presse sans aucun but autre qu'une publicité déguisée à l'avantage de celui qui l'organise.