Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/04/2012

La politique est-elle lucrative? La réponse est OUI!!

La politique est-elle si lucrative? La réponse est OUI!!

Pourquoi cette question qui peut paraître idiote à certains? Retraité, je me suis posé la question lors de ma mise au piquet: "Que vais-je faire?". J'ai cherché, dans les milieux des ONG puis dans le milieu associatif et croyais avoir fait la bonne pioche. Mais voila, de réflexions en petits mots, vous vous apercevez que tout le monde ne suit pas la même route lorsque l'heure de la retraite arrive.

20.gifIl ne m'est jamais venu à l'idée de me lancer dans la politique à mon âge. Comme me l'ont déjà dit plusieurs personnes, députés, sénateurs ou députés européens, il faut entre 10 et 15 ans pour être un personnage politique reconnu, alors commencer la politique à l'âge de la retraite, vous serez mûr à 80 ans, juste ce qu'il faut pour être sénateur. Je me suis engagé politiquement pour aider et partager des idées, tenter de faire bouger. Mais que faire lorsque vous entendez des réflexions comme celles dont je vais vous faire part.

Je commence par la meilleure qu'il m'est été donné d'entendre et ce, pas plus longtemps que la semaine dernière: "Je vais me présenter sur une liste municipale en 2014 pour avoir un complément de retraite". Vous avez bien lu, alors que va faire cette personne dans un conseil municipal? Là est la question. Cette personne n'est même pas encartée, n'a jamais fait de politique et ne sait pas ce que gérer signifie et le plus beau c'est qu'il veut être sur une liste d'une grande ville, sans doute pour avoir un complément de retraite plus conséquent!

Une autre aussi savoureuse d'une dame dont le mari vient d'être mis à la retraite: "Je me suis présentée sur la liste municipale parce que je ne me voyais pas avec mon mari sur les bras!". C'est ce qu'on appelle une volonté politique affirmée. Cette personne qui est conseillère municipale à Toulouse, n'a toujours pas compris ce qu'était la gestion d'une ville après 4 ans de présence. Et après on se demande pourquoi les villes sont mal gérées!

21.jpgMais il n'y a pas que les retraités, il y a aussi des moins vieux qui entre en politique ouvertement pour se faire du fric. L'exemple de ce jeune homme que j'ai connu, vous expliquant: "Je m'emmerde pour gagner 1800 euros par mois, je rentre en politique, je me fais élire au Conseil Général et je gagnerai plus à ne rien faire". Je vous garantis les termes exacts de l'engagement politique de cette personne qui depuis est retourné à ses occupations....à 1800 euros.

Une petite dernière pour démontrer l'efficacité des partis politiques. Il en est un qui a apparemment des difficultés pour trouver des candidats car il est obligé d'aller chercher à l'étranger, une candidate pour les Présidentielles. Ce parti recrute ses candidats dans les maisons de retraite, je pourrais vous citer le cas d'une personne de mon âge se présentant aux élections cantonales puis maintenant aux législatives. Par conviction? Non, pour un complément de retraite lui aussi.

Alors, si après cela, on nous parle de conviction, d'engagement. J'espère que vous aurez compris pourquoi tout se casse la figure. Les gens ne prennent plus la peine de se former aux métiers de la politique, car c'est un métier comme un autre et il faut une période de formation.

Dans tous les cas: "PLACE AUX JEUNES", donnez leur la chance de se former et de faire leurs preuves. Changez cet amateurisme dans les différentes assemblées. Soyez plus présents et diminuez vos avantages. 

Les deux gros problèmes de la politique actuelle, l'amateurisme et l'argent facile.

  

Les commentaires sont fermés.